Cécile Coulon
Cécile Coulon - ephraim added / castor astral
Cécile Coulon - ephraim added / castor astral
Cécile Coulon - ephraim added / castor astral
Publicité

Les sections sont trop longues pour entrer dans notre format chronométré. D’abandon et de tournerie, le poème-récit s’épand vers la prose, n'était l’adresse poétique : émotions joies et chagrins qui viennent et nous sautent au cou.

Avec

l'amour est un naufrage 

et la voix du passé s'agace 

Publicité

« je te l'avais bien dit 

je te l'avais bien dit »

tu ne m’as pas écoutée » 

ne t’inquiète pas 

tu auras longtemps mal 

ça peut prendre une semaine 

un mois ou une année

jusqu'à ce que le prochain bateau passe

ne t’inquiète pas

il faudra du temps

avant que tu puisses enfin

remonter à la surface

Les accents du natal, un romantisme entrevu chez Marceline Desbordes Valmore mais appuyé sur un travail d’humour à fleur de peau (dure) qu’on retrouve dans la provocation joyeuse du titre "Les Ronces" frottées à Coulon, qu’on aurait cru plus fluide. Irritation et jeux. L’ensemble est un livre, refus du recueil et des pâmoisons, ici on doit se saisir du poème comme d’une lecture dévorante.

Extraits: Les Ronces de Cécile Coulon - ed Le Castor Astral

L'équipe