avto Yeshurun assis dans un café de Tel Aviv
avto Yeshurun assis dans un café de Tel Aviv - Éditions de l’éclat
avto Yeshurun assis dans un café de Tel Aviv - Éditions de l’éclat
avto Yeshurun assis dans un café de Tel Aviv - Éditions de l’éclat
Publicité

Avot Yeshurun (1904-1992) est un poète israélien, né en Ukraine et qui a émigré en Palestine en 1925. Toute sa famille, restée en Ukraine et qui était opposée à son départ, a été assassinée au camp de Maidanek.

Avec

Son oeuvre poétique, parmi les plus originales de la littérature israélienne, est une perpétuelle recherche de la langue, entre hébreu et yiddish, ou entre hébreu et arabe, considérant que son attachement à cette terre nouvelle se devait d'être aussi attachement à tous ses habitants. Un premier recueil, La faille syro-africaine, a paru aux Editions Actes Sud, traduit et présenté également par Bee Formentelli.

J'entends des deux oreilles, et chacune de mes deux oreilles entend une langue différente. L'une entend l'hébreu, l'autre le yiddish. Je n'ai pas le choix... Ma langue maternelle, c'est le yiddish. J'ai pourtant écrit que ma langue maternelle, c'était l'hébreu. Ceci est la vérité et cela est la vérité.

Publicité

Extrait de

Trente pages d’avto Yeshurun Éditions de l’éclat