New York en construction
New York en construction ©Getty - Historical / Contributeur /  CORBIS
New York en construction ©Getty - Historical / Contributeur / CORBIS
New York en construction ©Getty - Historical / Contributeur / CORBIS
Publicité

« Inscriptions » donne à saisir ce geste essentiel de Charles Reznikoff, son économie sa concision, parfaite introduction à la méthode objectiviste, faite de précision et d’intensité.

Avec

Des fleurs bleues sous le soleil brûlant 

et les oiseaux bruns qui s’envolent 

Publicité

dans les tunnels d’air frais

entre les buissons et le sol.

J’écoute le babil de mes semblables – 

aussi étranger qu’un oiseau : 

qui s’en soucie, qui s’en soucie ?

Je vois leurs sourires 

mais je suis le chien silencieux qui accourt, 

museau au sol, 

occupé à ses propres affaires. 

Avec « Holocauste" en 1998, Claude Regy  fit connaitre en scène l’écriture de Charles Reznikoff. Jacques Roubaud, dès 1981 participe de la connaissance du poète américain en France : « La poésie de Charles Reznikoff rallume ces voix éteintes depuis un siècle, comme de petites lampes sur la carte des États-Unis » (voir utilement article dans la revue "En attendant Nadeau »). Charles Reznikoff (1894-1976) est l’une des grandes figures de la poésie américaine du vingtième siècle. Il fait partie des poètes qui, à partir des années trente aux États-Unis, et sous le parrainage de William Carlos Williams, sont à l’origine du mouvement objectiviste, avec Louis Zukofsky, George Oppen et Carl Rakosi.

Extrait de Inscriptions de CHARLES REZNIKOFF Editions Nous