France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Samuel Beckett portait une attention extrême au son dans ses œuvres théâtrales et filmiques. Son oreille était exercée à l'écoute musicale : mélomane et pianiste amateur, il aimait particulièrement Beethoven et Schubert. Mais dans ses pièces il retraite le répertoire romantique : il en épuise l'expression et l'intègre dans des structures répétitives.

avec :

Pascal Dusapin (compositeur français (Nancy, 1955 -)), Tom Bishop.

En savoir plus

À la manière d'un compositeur de musique contemporaine, Beckett déjoue les harmonies réglées entre voix, sons, durées et rythmes. Toutefois il n'en reste pas à la destruction avant-gardiste et il recompose des sonorités à partir des échos, et de ce qu'il appelle le moindre. Par des usages inventifs du magnétophone et de la caméra, il repense a minima  l'émission et l'enregistrement et disloque les rapports entre sujets et instruments. Beckett invite à tendre l'oreille vers le murmure, le souffle et la résonance.

Avec Tom Bishop, professeur à l'université à New York University et Pascal Dusapin, compositeur

Publicité
Pascal Dusapin et Tom Bishop
Pascal Dusapin et Tom Bishop
© Radio France - M. Chassort

Vous pourrez entendre au cours de l'émission :

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Agnès Olier
Collaboration