Snap, Sophia !
Snap, Sophia !
Snap, Sophia !
Snap, Sophia !
Publicité

Sophia a 23 ans, sa famille a fui le terrorisme en Algérie. Les attentats de 2015 en France ont fait revenir de vieux fantômes... Dans son casque : "Talking about a Revolution", Tracy Chapman.

« J’aime la France de la Commune »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En arrivant en France, mes parents me disaient : ne te montre pas trop les terroristes vont t’égorger ! Ils ont gardé cette appréhension de l’Algérie, mon père était instituteur et a échappé à un assassinat. Avec les attentats de janvier et novembre, tous les fantômes du passé ont ressurgi. Ils voulaient me faire promettre de ne plus militer, manifester ; je leur ai dit : non c’est ça ma vie. Ils disaient : t’es grande gueule, tu te fais remarquer ! Ils pensent que je peux être une cible potentielle : ils me font rire mes parents, avec eux j’ai l’impression d’être Beyoncé quoi !

Publicité
Sophia en manif
Sophia en manif
Sophia la militante
Sophia la militante

Elle écoute :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sophia
Sophia