Les grandes dates de Bernard Tapie
Les grandes dates de Bernard Tapie ©AFP - Sabrina BLANCHARD, Thomas SAINT-CRICQ
Les grandes dates de Bernard Tapie ©AFP - Sabrina BLANCHARD, Thomas SAINT-CRICQ
Les grandes dates de Bernard Tapie ©AFP - Sabrina BLANCHARD, Thomas SAINT-CRICQ
Publicité

Figure aussi populaire que contestée, l'homme d'affaires un temps président de l'OM, homme de médias et ancien homme politique ministre de la Ville est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 78 ans. Sa famille l'a annoncé dans un communiqué publié par le journal La Provence.

C'est une vie aux mille carrières qui s'éteint pour celui qui fut homme d'affaires, président de l'Olympique de Marseille, ministre de la Ville (du 26 décembre 1992 au 28 mars 1993), mais aussi chanteur, pilote de course, présentateur télé ou encore comédien et acteur. Une fois devenu l'un des hommes affaires les plus célèbres de France, Bernard Tapie avait décidé de s'impliquer en politique et de se rapprocher de François Mitterrand.

Atteint depuis 2017 d'un cancer métastasé, il était apparu toujours battant mais amaigri et pâle, les cheveux blancs et les cordes vocales affaiblies lors de ses ultimes interviews.

Publicité

Incarnation de la réussite sociale et de la flamboyance des années 80, "Nanard", que les Guignols de Canal + qualifiaient de "sévèrement burné", était devenu le symbole de l'homme d'affaires sulfureux à partir du match de football truqué Marseille-Valenciennes en 1993. Un épisode qui lui valut six mois de prison en 1997 pour corruption et subornation de témoin. D'autres affaires et procédures judiciaires ont marqué sa carrière comme avec le Crédit Lyonnais (aussi appelée affaire Adidas ou affaire Lagarde - Tapie, voir ci-dessous).

Parmi les premières réactions ce matin, celle de Jean Castex, "C'était un combattant, toujours très engagé contre l'extrême-droite et pour des causes, et qui a tout donné", a déclaré le Premier ministre depuis le campus de la République en marche, à Avignon.

Infographie publiée en juillet 2019
Infographie publiée en juillet 2019
© AFP - Sabrina Blanchard