Un soignant réalise un prélèvement sur un passant dans une rue de Pékin, en Chine, le 30 avril 2022.
Un soignant réalise un prélèvement sur un passant dans une rue de Pékin, en Chine, le 30 avril 2022.
Un soignant réalise un prélèvement sur un passant dans une rue de Pékin, en Chine, le 30 avril 2022. ©AFP - GAO Jade
Un soignant réalise un prélèvement sur un passant dans une rue de Pékin, en Chine, le 30 avril 2022. ©AFP - GAO Jade
Un soignant réalise un prélèvement sur un passant dans une rue de Pékin, en Chine, le 30 avril 2022. ©AFP - GAO Jade
Publicité
Résumé

La politique zéro Covid semble avoir atteint ses limites en Chine, frappée depuis deux mois par la reprise de l'épidémie. Après le confinement à Shanghai, Pékin durcit les mesures. malgré des mesures drastiques pour freîner les contaminations

En savoir plus

C'est un enjeu sanitaire mais aussi politique, tant Pékin a érigé en modèle sa gestion très stricte de la pandémie, "zéro Covid", face aux stratégies occidentales : les contaminations au coronavirus semblent inarrêtables en Chine. Notamment à Pékin : il n'y a pas encore de confinement comme à Shanghai, mais les autorités mettent en place une série de mesures sanitaires importantes dans la capitale chinoise

En savoir plus : La Chine à l'ombre du Covid et de l'Ukraine

Covid-19 : Pékin durcit les restrictions, les explications de Sébastien Berriot

2 min

Les autres titres de ce journal

Un nouvel échange téléphonique prévu ce samedi 30 avril entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky  alors que la Russie maintient la pression en Ukraine. Les bombardements sont nombreux sur l'est et le sud du pays et en particulier autour de la ville de Kharkiv.

Publicité

La Russie a coupé les approvisionnements en gaz de deux pays européens, la Bulgarie et la Pologne, mercredi. D'autres pays se sentent menacés, l'Allemagne notamment qui dépend à plus de 50% du gaz russe. Le commissaire européen Thierry Breton l'a assuré aujourd'hui sur France Inter : ses équipes sont préparées en cas d'arrêt complet des livraisons russes. Parmi les solutions envisagées, le GNL, gaz naturel liquéfié, transporté par bateau d'Australie, du Qatar ou des Etats-Unis. Pour l'heure, plus de 70% de la demande mondiale de GNL vient d'Asie mais avec l’élargissement des importations vers l’Europe, les conséquences sur l’environnement seront lourdes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les partis de gauche vont-ils enfin parvenir à un accord pour les législatives ? Les discussions se poursuivent entre La France Insoumise, les écologistes et les communistes. Les socialistes les ont eux suspendues après un imbroglio sur les circonscriptions.

La bulle économique de ce samedi s'intéresse aujourd'hui au secteur des télécoms, où règne la sous-traitance à tous les étages.