Le président russe Vladimir Poutine
Le président russe Vladimir Poutine ©AFP - Sergei BOBYLYOV / SPUTNIK / AFP
Le président russe Vladimir Poutine ©AFP - Sergei BOBYLYOV / SPUTNIK / AFP
Le président russe Vladimir Poutine ©AFP - Sergei BOBYLYOV / SPUTNIK / AFP
Publicité

Quand les Occidentaux lui tournent le dos, Vladimir Poutine choisit de parler à l'Asie. Ce matin, depuis Vladivostok où se tient actuellement le forum économique oriental, le président russe a prédit la chute inéluctable des économies occidentales.

Avec
  • Christian Mouhanna Sociologue et directeur du Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP)

"Peu importe combien certains voudraient isoler la Russie, il est impossible de le faire". Voilà le message que Vladimir Poutine entendait clamer haut et fort aujourd'hui à l'occasion de sa venue à Vladivostok, pour un forum économique tourné vers l'Asie. Toute honte bue, le chef des armées de l'envahisseur en Ukraine a notamment estimé que l'Occident avait miné l'économie mondiale, par ses tentatives "agressives" d'imposer sa domination sur le monde. Et puis tout en célébrant sa relation avec le continent asiatique, le maître du Kremlin aura surtout eu à cœur de multiplier les coups à l'égard de ses anciens interlocuteurs, accusés à travers leur attitude "colonialiste" de pénaliser la communauté internationale toute entière et même de faire courir sur la sécurité alimentaire un risque de catastrophe humanitaire sans précédent.

Les autres titres de l'actualité

À Londres, les personnalités du tout nouveau gouvernement britannique formé hier incarnent parfois jusqu'à l'excès les idées ultra-libérales du parti conservateur au pouvoir.

Publicité

En France, après un premier exercice plutôt consensuel cet été sur le pouvoir d'achat, l'exécutif entre à présent dans le dur avec la présentation aujourd'hui en Conseil des ministres de deux projets de loi sensibles. Deux textes sur lesquels il espère, en l'occurrence, rallier la droite face à une gauche bien décidée à en découdre. Quand le premier de ces projets pourrait se résumer par moins d'indemnités chômage, le second propose davantage de policiers.

L'invité de la rédaction : Christian Mouhanna, chargé de recherches au CNRS.

Policiers. "Très souvent, on a une approche très comptable. Il en manque certainement dans des endroits mais la question est comment les utiliser ?"

4 min

Interdire les vols intérieurs dont le trajet peut être assuré en train en moins de deux heures trente, c'était l'objectif fixé par une loi définitivement adoptée l'an dernier et qui devait être mise en place à compter du mois de mars. Une bonne idée en terme de "sobriété" énergétique. Sauf que l'article 145 de la loi climat et résilience a tout simplement été suspendu.

Selon une étude parue au début du mois, les terribles incendies qui avaient ravagé l'Australie en 2019 et 2020 (détruisant plus de huit millions d’hectares de forêt) auront eu, au final, un impact beaucoup moins nocif en termes d’émissions de CO2 que ce qu'on aurait pu imaginer. Et même mieux encore puisque la végétation (qui a très vite repoussé après les incendies) a réabsorbé la totalité du dioxyde de carbone dégagé dans l’atmosphère.

Le bilan du puissant séisme qui a frappé la province du Sichuan en Chine s'est encore alourdi ce matin à 74 morts. Lundi dernier, les secousses ont notamment été ressenties dans la capitale régionale, Chengdu, dont les 21 millions d'habitants avaient été totalement confinés quelques jours plus tôt, au nom de la stratégie zéro covid. De sorte qu'au moment du séisme, les habitants ont été empêchés par les autorités de sortir de chez eux.