Les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux reprendront le 7 janvier
Les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux reprendront le 7 janvier
Les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux reprendront le 7 janvier ©Radio France - Stéphane Milhomme
Les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux reprendront le 7 janvier ©Radio France - Stéphane Milhomme
Les négociations entre gouvernement et partenaires sociaux reprendront le 7 janvier ©Radio France - Stéphane Milhomme
Publicité
Résumé

À Paris, ce samedi, à 13h, manifestation interprofessionnelle au départ de la gare du Nord contre la réforme des retraites, à l'appel des syndicats CGT-Cheminots et Sud Rail, qui espèrent bien être rejoints par des gilets jaunes pour clore 2019 sur une convergence des luttes.

avec :

Stéphane Geneste (Journaliste).

En savoir plus

Le cortège va se mettre en marche depuis la gare du Nord ce samedi à 13h à Paris : manifestation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, à l'appel des syndicats CGT-Cheminots et Sud Rail qui espèrent bien être rejoints par des gilets jaunes.

12 min

Au 24e jour de mobilisation, trafic toujours très perturbé. 800.000 voyageurs sont attendus ce week-end dans les gares avant le réveillon du nouvel an. 6 TGV, 3 TER, 3 Intercités sur 10, 1 Transilien sur 5 circulent en moyenne jusqu'à dimanche soir. 6 lignes de métro sont fermées ce samedi à Paris.

Publicité

Les autres titres du journal

76 morts dans un attentat au véhicule piégé à Mogadiscio ce samedi matin. L'attaque n'a pas été revendiquée mais elle intervient dans un contexte de violences menées par les islamistes Shebab, qui contrôlent encore plusieurs zones rurales dans le pays. L'attaque a eu lieu dans un quartier animé de la capitale somalienne.

15 min

Aux États-Unis, le soutien de Donald Trump à un soldat jugé pour crimes de guerre fait tâche, après de nouvelles révélations dans la presse. C'est le dossier "Edward Gallagher" : l'homme s'est fait connaître à cause d'une photo prise en Irak, où il prend la pose, à côté du cadavre d'un prisonnier. Cliché qui lui a valu une dégradation, sanction annulée par le patron de la Maison Blanche. 

Un choix qui interroge alors que de nouveaux témoignages sur la personnalité du soldat font la une du New York Times.

Aux États-Unis, le soutien de Donald Trump à un soldat jugé pour crimes de guerre fait tâche, après de nouvelles révélations dans la presse - Reportage : Loig Loury

1 min