Le Premier ministre Edouard Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
Le Premier ministre Edouard Philippe ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
Le Premier ministre Edouard Philippe ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
Publicité
Résumé

Edouard Philippe présente depuis ce matin dans le Nord "l'agenda rural" du gouvernement. Une batterie de mesures censées permettre de répondre à la crise des "gilets jaunes" qui a fait apparaître le besoin de socialisation dans les petites communes.

avec :

Véronique Martin (secrétaire confédérale CGT en charge des questions environnementales.).

En savoir plus

Après la verticalité assumée du macronisme triomphant, place à la décentralisation. Qu'il paraît loin, à présent, ce début de quinquennat houleux marqué par des relations tendues entre l'exécutif et les élus locaux. Après la crise des Gilets jaunes, laquelle aura notamment portée une attention particulière sur ces territoires parfois frappés par un sentiment d'abandon, le gouvernement semble s'être résolu à envoyer des signaux positifs aux collectivités territoriales et plus encore, sans doute, aux maires des petites communes. Reste que derrière cette volonté affirmée du gouvernement de renforcer cette concertation et à six mois des échéances municipales, difficile, de ne pas voir se dessiner là, en filigrane, la tactique de l'exécutif de creuser, un peu plus encore, le sillon déjà entamé par Emmanuel Macron lors du grand débat national. Toujours est-il que ce matin, Edouard Philippe, accompagné de plusieurs membres du gouvernement s'est rendu dans le Nord, à l'occasion du Congrès de l'Association des maires ruraux de France pour y présenter un "agenda rural", qui comprend 173 mesures au total, pour soutenir les petits commerces et la jeunesse.

Les autres titres de l'actualité

1.175 bacheliers sont encore sans affectation à l'issue de la procédure Parcoursup 2019. Annonce faite ce matin par la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. Un chiffre en hausse par rapport à l'an dernier.    

Publicité

Le parquet doit prononcer aujourd'hui ses réquisitions au procès de Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France Insoumise et cinq autres de ses proches, sont jugés pour les incidents ayant émaillé la perquisition, l'an dernier, au siège de leur parti.   

Tour de vis supplémentaire en Algérie. L'armée a annoncé avoir donné des instructions dans le but d'empêcher les déplacements vers la capitale de tous ceux qui souhaiteraient participer aux manifestations de ce vendredi.    

Au Yémen, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a annoncé avoir lancé hier une opération militaire contre les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran. Il s'agit de la première attaque, depuis les frappes dirigées contre les installations pétrolières saoudiennes.    

Des millions de personnes à travers le monde entier sont appelées à faire grève pour le climat aujourd'hui. 

Invitée de la rédaction : Véronique Martin, secrétaire confédérale CGT en charge des questions environnementales.

 Véronique Martin, secrétaire confédérale CGT en charge des questions environnementales, le 20 septembre 2019
Véronique Martin, secrétaire confédérale CGT en charge des questions environnementales, le 20 septembre 2019
© Radio France - Nathalie Lopes
Références

L'équipe

Nicolas Pommé
Collaboration
Thomas Cluzel
Journaliste
Mathieu Laurent
Journaliste