France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

L'ONU pourra-t-elle aller plus loin que le traditionnel concert d'indignation après l'attaque chimique qui a tué 72 civils en Syrie hier ?

avec :

Naïma Charaï (psychologue sociale, conseillère régionale, députée suppléante de Noël Mamère dans la 3e circonscription de Gironde, porte parole de Benoît Hamon).

En savoir plus

Le conseil de sécurité des Nations unies se réunit cet après-midi, mais la Russie tente à nouveau de défendre le régime de Bachar El Assad. Dossier à suivre avec Valérie Crova, et réaction du médecin de guerre français Raphaël Pitti, sur la difficulté de prouver quel gaz toxique a été utilisé.

Les députés européens veulent avoir leur mot à dire dans les négociations du Brexit. Ils viennent de voter à une large majorité un texte qui définit les lignes rouges à ne pas franchir. Nous rejoindrons Joana Hostein à Strasbourg.

Publicité

PyongYang met la pression sur le sommet américano-chinois de demain. La Corée du Nord a lancé cette nuit un nouveau missile balistique. Correspondance de Frédéric Ojardias.

Retour sur le débat présidentiel à 11 d'hier. Stéphane Robert nous dira pourquoi il a trouvé l'exercice démocratique "frais et sain", grâce à la parole plus spontanée des soi-disant "petits candidats".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

© Visactu

Et puis le dossier guyanais, au conseil des ministres ce matin. Le gouvernement y a acté, sans l'accord des grévistes, le plan d'aide d'urgence d'un milliards d'euros. "Il faut savoir terminer une grève", dit de son côté le MEDEF guyanais qui se désolidarise du mouvement social.

L'invitée de la séquence interview sera la porte-parole de Benoît Hamon, l'élue socialiste de Nouvelle Aquitaine Naïma Charaï... Avec elle, nous ouvrirons notre Abécédaire de campagne, à la lettre M comme moralisation.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.