Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine  ©AFP - PETER KLAUNZER / POOL / AFP
Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ©AFP - PETER KLAUNZER / POOL / AFP
Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ©AFP - PETER KLAUNZER / POOL / AFP
Publicité
Résumé

Joe Biden et Vladimir Poutine doivent se rencontrer pour la toute première fois en face-à-face, en début d'après-midi.

En savoir plus

Si la rencontre entre les présidents des deux plus grandes puissances nucléaires mondiales a toutes les chances de faire date, aujourd'hui, personne ne s'attend non plus à un miracle. Ou dit autrement, il y a peu de chance que l'atmosphère déplorable, sinon malsaine, qui règne aujourd'hui entre Joe Biden et Vladimir Poutine conduise à la restauration d’une collaboration constructive. En revanche et pour étrange que cela puisse paraître, cette rencontre permettra, sans doute de normaliser leur confrontation, comprenez d'établir un cadre fixant leurs relations tumultueuses. Car la pile de contentieux à aborder est assez vertigineuse.

Les autres titres de l'actualité

Le président américain a choisi de nommer un tout nouvel ambassadeur en Israël. De quoi marquer un changement très net de stratégie au Proche-Orient.

Publicité

La Banque centrale américaine (Fed) pourrait distiller aujourd'hui quelques indices sur le rythme auquel elle envisage de réduire son soutien à l'économie, la reprise étant désormais lancée, s'accompagnant même d'une inflation qui suscite quelques inquiétudes.

En France, le gouvernement présente depuis ce matin son plan pour lutter contre les rixes entre jeunes, après une série de drames fortement médiatisés, qui ont endeuillé le pays depuis le début de l'année.     

Un projet de loi a été présenté ce matin en Conseil des ministres visant à améliorer le sort des mineurs confiés à l'Aide sociale.  

Le salon Vivatech, le plus grand rendez-vous annuel européen consacré à l'innovation technologique s'ouvre à Paris.  

Invité de la rédaction : Benoit Thieulin, ancien président du conseil national du numérique.

Benoit Thieulin : "En Europe, en matière de financement des start-up, on est loin derrière si on compare aux Etats-Unis, mais ces dernières années, on a fait d’énormes progrès."

5 min

Le dernier cinéma associatif de Paris, "La Clef", est occupé depuis près de 2 ans par des militants qui s'opposent à sa vente.

Références

L'équipe

Nicolas Pommé
Collaboration
Thomas Cluzel
Journaliste
Mathieu Laurent
Journaliste