©Visactu
©Visactu
©Visactu
Publicité

Plus de la moitié des 810.000 jeunes inscrits sur la nouvelle plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup ont reçu au moins une réponse positive à leurs voeux, mais l'autre moitié reste en attente d'une proposition.

Avec
  • Clémentine Fauconnier Maîtresse de conférences en science politique à l’Université de Haute Alsace, membre du laboratoire SAGE

Les premiers résultats de Parcoursup diversement appréciés. Les opposants à la nouvelle plateforme d'accès à l'enseignement supérieur soulignent que la moitié des lycéens inscrits restent en attente d'une proposition. 

Nous ferons le point avec Pierre Coquelin  

Publicité

Les autres titres du journal

Le gouvernement tente de traduire concrètement sa politique de réduction des déficits publics Le ministre des Finances Bruno Le Maire évoquait hier l'idée de réduire des aides sociales à l'emploi  Ce matin,  le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin affiche son intention de baisser de 10% les effectifs des fonctionnaires à l'étranger.

Analyse de Stéphane Robert   

En Italie, en revanche, l'heure est  à la relance keynésienne. Le nouveau premier ministre, Giuseppe Conte, s'attelle  à la composition de son équipe Principal point de tension la nomination du ministre de l'économie. 

Correspondance de Mathilde Imberty. Commentaire de Marie Viennot   

Après l'offensive sur l'acier et l'aluminium, Donald Trump envisage d'imposer de nouvelles taxes douanières sur les importations de véhicules aux Etats-Unis.  

Explications d'Elie Abergel   

Angela Merkel défend elle le libre-échange au premier jour de sa visite à Pékin,  tandis qu'Emmanuel Macron se retrouvent Vladimir Poutine  à Saint-Pétersbourg pour parler du nucléaire iranien, de la Syrie et de l'Ukraine.  

Analyse de Marie-Pierre Vérot   

L'invitée de la séquence interview : Clémentine Fauconnier, spécialiste de la Russie.