Une agence Pôle Emploi à Paris, 1er novembre 2019. ©Radio France - Léa Guedj
Une agence Pôle Emploi à Paris, 1er novembre 2019. ©Radio France - Léa Guedj
Une agence Pôle Emploi à Paris, 1er novembre 2019. ©Radio France - Léa Guedj
Publicité
Résumé

Ce matin, la ministre du Travail réunissait une dernière fois les partenaires sociaux.

avec :

Alain Griset (Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des petites et moyennes entreprises).

En savoir plus

Réformer quoi qu'il en coûte. C'est aujourd'hui que le gouvernement présentait son plan pour réformer l'assurance-chômage, à l'issue d'une ultime réunion avec les partenaires sociaux. Un texte rejeté aujourd'hui par l'ensemble des organisations syndicales, lesquelles pointent un risque de paupérisation de la population, en l'occurrence, s'agissant des plus précaires. Sauf que la ministre du Travail, Élisabeth Borne, elle, est aujourd'hui bien déterminée à "aller au bout".

On rappellera que cette réforme de l'assurance-chômage était une promesse du candidat Emmanuel Macron, au même titre que celle sur les retraites, aujourd'hui suspendue. Et, sans doute, l'exécutif a-t-il à coeur, avec ce texte, de réussir là où il a échoué pour l'autre. C'est, d'ailleurs, en partie, ce que suspectent les syndicats, lesquels relèvent que si le gouvernement a, certes, accepté de discuter certains des paramètres de cette réforme, notamment pour l'adapter à la crise sanitaire, pour autant, il n'en a pas abandonné l’esprit. Nous verrons où se situent aujourd'hui les aménagements concédés par la ministre ?

Publicité

Avec notamment côté réactions, le patron de la CFDT, Laurent Berger, qui parle d'"une réforme injuste, anachronique, incohérente et déséquilibrée".

Les autres titres du journal

Après que le vaccin AstraZeneca a finalement été jugé hautement efficace contre le coronavirus, la campagne de vaccination va s'accélérer en France.

La fin des soldes d'hiver, aujourd'hui. Même prolongés, ils n'auront pas consolé les commerçants. Et pour en parler, invité aujourd'hui de la rédaction : Alain Griset, ministre délégué aux PME.

Alain Griset, pour les soldes : "Nous allons regarder, dans le cadre du fonds de solidarité, comment prendre en compte la perte de valeur des stocks."

6 min

Le jugement sans précédent, hier, dans le procès des écoutes de Nicolas Sarkozy. Nous verrons comment la nouvelle a saisi la presse européenne.

Nous nous intéresserons, par ailleurs, à une nouvelle affaire d’œuvre d’art spoliée par les nazis.

Enfin, nous irons au Japon, où deux hommes suspectés d'avoir aidé Carlos Ghosn à échapper à la justice ont atterri ce matin, à Tokyo, après leur extradition des États-Unis.

Références

L'équipe

Nicolas Pommé
Collaboration
Thomas Cluzel
Thomas Cluzel
Thomas Cluzel
Journaliste
Mathieu Laurent
Journaliste