Quelques heures après avoir été libéré, l'opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny s'est remis au travail pour sa campagne électorale en vue de la Présidentielle de l'an prochain en Russie.
Quelques heures après avoir été libéré, l'opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny s'est remis au travail pour sa campagne électorale en vue de la Présidentielle de l'an prochain en Russie.
Quelques heures après avoir été libéré, l'opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny s'est remis au travail pour sa campagne électorale en vue de la Présidentielle de l'an prochain en Russie. ©AFP - EVGENY FELDMAN / THIS IS NAVALNY PROJECT
Quelques heures après avoir été libéré, l'opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny s'est remis au travail pour sa campagne électorale en vue de la Présidentielle de l'an prochain en Russie. ©AFP - EVGENY FELDMAN / THIS IS NAVALNY PROJECT
Quelques heures après avoir été libéré, l'opposant à Vladimir Poutine Alexeï Navalny s'est remis au travail pour sa campagne électorale en vue de la Présidentielle de l'an prochain en Russie. ©AFP - EVGENY FELDMAN / THIS IS NAVALNY PROJECT
Publicité
Résumé

Alexeï Navalny a été libéré ce matin après 20 jours passés en prison. Et le principal opposant à Vladimir Poutine est déjà reparti en campagne pour la présidentielle de l'an prochain. Correspondance de Claude Bruillot au début de ce journal.

En savoir plus

En Italie, la Lombardie et la Vénitie votent depuis ce matin pour ou contre le renforcement de leur autonomie régionale. Mais rien à voir avec la situation catalane va nous dire l'ancien diplomate et journaliste Sergio Romano.

En France, la ministre de la santé Agnès Buzin détaille dans le Journal du Dimanche ses mesures d'économie pour l'assurance malade. Compte-rendu de Sarah Petitbon dans un instant.

Publicité

Enfin à 12H40, votre rendez-vous avec la face cachée du globe et Nabila Amel.

Références

L'équipe

Antoine Mercier
Journaliste
Anne Fauquembergue
Journaliste