Publicité
En savoir plus

Les dirigeants de la zone Euro adoptent un plan de sortie de crise qui devrait permettre de maintenir la Grèce dans la zone euro.

Un accord qui durcit encore le plan d'austérité pour la Grèce.

Publicité

Le Parlement grec devra d'ici le 15 juillet voter une réforme de la TVA et des retraites avant que ne s'enclenche le processus formel d'un troisième plan de sauvetage évalué à 80 milliards d'euros.

François Hollande salue une "décision historique" et "le choix courageux" d'Alexis Tsipras

"L'accord est difficile a dit le Premier ministre grec mais nous nous sommes épargnés un étranglement financier et un effondrement du système bancaire",

Parmi les réactions politiques en France

Bruno Le Roux, président du groupe PS l'Assemblée nationale estime que "L'accord a fait prévaloir l'unité et la solidarité de la zone euro sur les égoïsmes nationaux.

Florian Philippot, vice-président du FN affirme lui que "Personne n'a pensé aux Grecs, ni aux contribuables français, qui sortiront rincés de cet accord. Mais (on a pensé) seulement à l'euro, par pure idéologie".

Bandeau Grèce
Bandeau Grèce
© Fotolia - Annett Seidler

L'accord sur le nucléaire iranien pourrait intervenir ce soir à Vienne

Selon Téhéran tout le monde travaille pour le conclure un accord dès aujourd'hui

Suivi de Ludovic Piedtenu.