Des manifestants masqués attaquent les forces de l'ordre à coup de projectiles le 1er mai à Paris
Des manifestants masqués attaquent les forces de l'ordre à coup de projectiles le 1er mai à Paris ©AFP - LUCAS BARIOULET
Des manifestants masqués attaquent les forces de l'ordre à coup de projectiles le 1er mai à Paris ©AFP - LUCAS BARIOULET
Des manifestants masqués attaquent les forces de l'ordre à coup de projectiles le 1er mai à Paris ©AFP - LUCAS BARIOULET
Publicité

Les manifestations de la Fête du travail ont rassemblé environ 165 000 personnes dans toute la France selon le ministère de l'intérieur. La CGT revendique 310 000 manifestants. A Paris, plusieurs dizaines de black blocs et autres radicaux ont provoqué de nombreux incidents.

Ces débordements ont contraint le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez à quitter momentanément le cortège syndical après avoir été pris à partie par des éléments radicalisés. Philippe Martinez met en cause la responsabilité des forces de l'ordre. Nous retrouverons nos envoyés spéciaux Maxime Fayolle et Rosalie Lafarge.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Publicité

Au Venezuela, l'opposant Juan Guaido espère rassembler des centaines de milliers de personnes pour chasser du pouvoir Nicolas Maduro. A Washington, le secrétaire d'Etat Mike Pompeo évoque à nouveau une intervention militaire américaine. Explications dans ce journal avec Benjamin Delille à Caracas et Grégory Philipps, notre correspondant aux Etats-Unis.  

Notre rendez-vous hebdomadaire consacré à la campagne des élections européennes chez nos voisins nous conduit aujourd'hui au Royaume-Uni. En attendant un hypothétique accord sur le Brexit, les partis politiques improvisent la campagne électorale. Un reportage d'Antoine Giniaux.  

Enfin, pour le dossier de cette édition, Mathilde Imberty nous emmènera en Italie sur les traces de Léonard de Vinci. Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella célébreront demain à Amboise le 500e anniversaire de la mort du génie de la Renaissance.

L'équipe