Personnel de l'hôpital de Salisbury, équipé pour ne pas être contaminé par l'agent neurotoxique qui a été utilisé contre Sergeï Skripal et sa fille (10/03/18) ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Personnel de l'hôpital de Salisbury, équipé pour ne pas être contaminé par l'agent neurotoxique qui a été utilisé contre Sergeï Skripal et sa fille (10/03/18) ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Personnel de l'hôpital de Salisbury, équipé pour ne pas être contaminé par l'agent neurotoxique qui a été utilisé contre Sergeï Skripal et sa fille (10/03/18) ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Publicité
Résumé

Expulsion concertée de diplomates russes, en réponse à l'affaire Skripal. 60 russes sont expulsés des Etats Unis, et 14 pays de l'Union Européenne prennent des mesures semblables. Moscou dénonce une provocation et promet de riposter.

En savoir plus

L'Amérique du Nord et l'Union Européenne  ont coordonné leurs annonces. Après la tentative d'assassinat de l'ancien agent double russe Sergeï Skripal en Angleterre, de nombreux diplomates russes vont être expulsés, en signe de solidarité avec le Royaume-Uni. Et la mesure la plus frappante vient des Etats-Unis, puisque Washington ordonne l'expulsion de 60 Russes et la fermeture du consulat de Russie à Seattle .

Les autres titres du journal

Détenu depuis hier en Allemagne, l'indépendantiste catalan Carles Puigdemont attend d'être fixé sur son sort. En Catalogne, manifestations et blocages continuent, pour réclamer sa libération. 

Publicité

Un hommage national sera rendu après-demain au lieutenant colonel Arnaud Beltrame, tué après s'être substitué à une otage. Tandis que l'enquête sur le djihadiste Radouane Lakdim se poursuit, Laurent Wauquiez et Marine Le Pen accusent Emmanuel Macron de naîveté et d'inertie face au terrorisme islamiste.  

Le gouvernement espère sauver des dizaines de milliers de vie grâce à la prévention. 25 mesures ont été présentées ce matin par le premier ministre et la ministre de la Santé.