Des habitants de Pretoria suivent à la télévision l'intervention du président sud-africain Jacob Zuma (14/02/18)
Des habitants de Pretoria suivent à la télévision l'intervention du président sud-africain Jacob Zuma (14/02/18) ©AFP - Phill Magakoe
Des habitants de Pretoria suivent à la télévision l'intervention du président sud-africain Jacob Zuma (14/02/18) ©AFP - Phill Magakoe
Des habitants de Pretoria suivent à la télévision l'intervention du président sud-africain Jacob Zuma (14/02/18) ©AFP - Phill Magakoe
Publicité

"C'est injuste, déclare Jacob Zuma : je n'ai rien fait de mal". Le président sud-africain résiste pour l'instant à la pression de son parti qui lui a ordonné de démissionner.

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma s’est offert un dernier tour de piste, sans annoncer sa démission.  Le chef de l’État n’a plus le choix : s'il ne remet pas sa démission d’ici ce soir, les députés de l’ANC voteront dès demain une motion de défiance contre lui au parlement. Pourtant, fidèle à sa réputation, Jacob Zuma a choisi de défier une dernière fois ses « camarades » de l’ANC…

Les autres titres du journal

Après les accusations de viols qui déstabilisent Oxfam, Médecins sans frontières reconnait avoir été confrontée à 24 cas de harcèlement ou d'abus sexuels l'an dernier. Les investigations internes ont conduit à 19 licenciements.   

Publicité

La réforme du Bac se précise : 4 épreuves écrites, un grand oral, et le contrôle continu qui comptera pour 40% de la moyenne. Les séries du Bac général vont être réorganisées.   

La Question du jour
6 min

Sur le futur service national universel, on aura des précisions en avril... mais un rapport parlementaire vient d'être présenté pour alimenter la réflexion de l'Elysée.

L'équipe