Des pompiers recherchent les victimes de l'effondrement d'un barrage minier, près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. 28/01/2019
Des pompiers recherchent les victimes de l'effondrement d'un barrage minier, près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. 28/01/2019
Des pompiers recherchent les victimes de l'effondrement d'un barrage minier, près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. 28/01/2019 ©AFP - MAURO PIMENTEL
Des pompiers recherchent les victimes de l'effondrement d'un barrage minier, près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. 28/01/2019 ©AFP - MAURO PIMENTEL
Des pompiers recherchent les victimes de l'effondrement d'un barrage minier, près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. 28/01/2019 ©AFP - MAURO PIMENTEL
Publicité
Résumé

La rupture du barrage minier de Brumadinho, au Brésil, avait fait 270 morts et provoqué un désastre écologique majeur : la région avait été engloutie sous les déchets miniers. Le conglomérat Valé accepte aujourd'hui de verser plus de 7 milliards de dollars de compensation.

En savoir plus

Il y a deux ans, la rupture du barrage de Brumadinho, au Brésil, faisait 270 morts et provoquait un désastre écologique majeur, avec le déversement de millions de tonnes de déchets miniers dans la région. Le conglomérat brésilien Valé, propriétaire de ce barrage minier,  annonce aujourd'hui un accord sur le versement de plus de sept milliards de dollars de dommages « sociaux et environnementaux.»

À réécouter : Brésil : la chute du barrage minier

À réécouter : Catastrophe minière au Brésil : la responsabilité de la société Vale SA pointée du doigt

Les autres titres du journal de 18h

Paris et Washington appellent le Liban à sortir de la paralysie politique.  Six mois après l'explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et détruit plusieurs quartiers de la capitale, le gouvernement démissionnaire gère toujours les affaires courantes. "Il est urgent et vital que les responsables libanais mettent enfin en oeuvre leur engagement de former un gouvernement crédible et efficace, déclarent en chœur la France et les États-Unis. 

Publicité

Le Liban en émoi après la mort de Lokman Slim. Cet intellectuel engagé en faveur de la laïcité et de la démocratie , était connu pour ses positions critiques envers le mouvement chiite Hezbollah, et il avait reçu des menaces de mort. Il a été retrouvé dans le sud du Liban, tué d'une balle dans la tête.

À réécouter : Danser sur les ruines avec Monika Borgmann, Lokman Slim et Doan Bui

A l'occasion de la Journée mondiale contre le Cancer, Emmanuel Macron présente un nouveau plan Cancer, sur 5 ans, d'1,7 milliards d'euros.  Le chef de l'Etat exprime le souhait que la génération qui aura vingt ans en 2030 soit la première génération sans tabac.  Il met au centre de la stratégie la lutte contre le tabac et l'alcool, principaux responsables de ces cancers dits évitables".

À lire aussi : Axel Kahn : "En France, 65 000 morts de cancer par an seraient évitables"

Jean Castex, entouré de plusieurs ministres, donne une conférence de presse pour faire la point sur la situation épidémique et la campagne de vaccination.  Dans les prochains jours, annonce le chef du gouvernement, 1,7 million de rendez-vous supplémentaires seront proposés pour la première injection. Pour l'instant, pas de nouveau confinement, à part à Mayotte, où il commencera demain, pour au moins trois semaines.  Pas d'allègement des mesures non plus, car les chiffres sont élevés et la part des variants en hausse. Jean Castex appelle les entreprises à recourir au télétravail "partout où c'est possible".

Des dizaines de milliers de manifestants à travers la  France pour défendre l'emploi et les services publics.  Une mobilisation interprofessionnelle à l'appel de la CGT, de la FSU, de Solidaires et d'organisations de jeunesse. Il y avait des enseignants, des soignants, des étudiants et des intermittents du spectacle, mais aussi des salariés d'EDF ou de Sanofi.