Hong Kong le 7 février 2020 ©AFP - ANTHONY WALLACE
Hong Kong le 7 février 2020 ©AFP - ANTHONY WALLACE
Hong Kong le 7 février 2020 ©AFP - ANTHONY WALLACE
Publicité
Résumé

La mort, tôt vendredi matin, d'un des premiers lanceurs d'alerte sur le coronavirus provoque d'innombrables réactions de courroux sur les réseaux sociaux.

En savoir plus

En Chine, le défi lancé aux autorités sanitaires sur le front de l'épidémie de coronavirus, se double désormais d'un défi lancé au pouvoir politique, qui va devoir prendre au sérieux un mouvement de colère, très sensible depuis plusieurs heures, sur les réseaux sociaux, suite à la mort d'un jeune médecin, qui avait été l'un des premiers à lancer l'alerte, au mois de décembre, sur l'épidémie alors naissante. Reportage de Dominique André, dès le début de ce journal.

Les autres titres du journal

En Allemagne, les dégâts causés par l'élection, mercredi, du président de Thuringe, dans le centre du pays, avec les voix de l'extrême droite, sont encore sensibles. Le président élu à démissionné. Mais Angela Merkel, et sa successeur à la tête de la CDU, Annegret Kramp Karrenbauer, sont déstabilisées. Correspondance de David Philippot.

Publicité

En France, la protestation, tout à l'heure, devant le ministère de l'éducation nationale, d'élèves ayant reçu un zéro aux épreuves de contrôle continu du nouveau bac. Damien Mestre les a rencontré.

Et puis l'enquête de cette édition : sur les risques, souvent liés à la précipitation, des opérations chirurgicales contre l'obésité. Ce sera avec Laetitia Chérel, à la fin de ce journal.

Références

L'équipe

Aurélie Kieffer
Aurélie Kieffer
Aurélie Kieffer
Journaliste
Jean-François Braun
Collaboration
Caroline Bennetot
Collaboration
Mathieu Laurent
Journaliste