Publicité
Résumé

La Pologne répond aux critiques d'Emmanuel Macron qui qualifie « d'erreur » sa position sur les travailleurs détachés. Varsovie estime qu'il s'agit de propos « arrogants » et demande au Président français de s'occuper des affaires de son pays. Analyse de Maya Szymanowska sur place dans un instant.

En savoir plus

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Nous verrons aussi avec Marie Viennot que ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron s'oppose aux Polonais.

Dans le reste de ce journal, la fuite de la Première ministre de Thaïlande à l'étranger. Elle ouvre un boulevard à la junte militaire au pouvoir, nous dira Arnaud Dubus.

Publicité

Et puis nous verrons avec Eric Biégala qui sont les rebelles Rohingyas qui se révoltent aujourd'hui dans l'Est de la Birmanie. Un assaut contre des postes frontières a fait plus de 70 morts.

Références

L'équipe

Tara Schlegel
Journaliste
Anne Fauquembergue
Journaliste