Les journalistes étrangers ont reçu l'autorisation de traverser la frontière vers la bande de Gaza ©AFP - Emmanuel DUNAND
Les journalistes étrangers ont reçu l'autorisation de traverser la frontière vers la bande de Gaza ©AFP - Emmanuel DUNAND
Les journalistes étrangers ont reçu l'autorisation de traverser la frontière vers la bande de Gaza ©AFP - Emmanuel DUNAND
Publicité
Résumé

Grâce au cessez-le-feu décrété cette nuit, après 11 jours de frappes meurtrières en réponse aux tirs de roquettes du Hamas, la bande de Gaza a retrouvé le calme ce matin. La presse a été autorisée à traverser les frontières. Notre correspondant, Frédéric Métézeau, a pu s'y rendre.

En savoir plus

L'offensive armée de Tsahal a été un "succès exceptionnel", déclarait tout à l'heure le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en annonçant le bilan des opérations : 200 terroristes tués, dont 25 gradés. Les images de Gaza ont été rares, le Hamas tout comme Israel n'ont pas autorisé la presse à traverser la frontière... Jusqu'à cet après-midi. Grâce au cessez-le-feu entré en vigueur la nuit dernière, des journalistes ont enfin pu se rendre sur place. Parmi eux, Frédéric Métézeau, correspondant de France Culture.

Les autres titres du journal

C'est un sacré coup d'accélérateur à la distribution de vaccins contre le Covid-19, aux pays les plus pauvres. Le G20 Santé à Rome s'engage à faire d'importants dons de doses, Union Européenne, mais aussi Etats-Unis pour la première fois. Mobilisation de labos pharmaceutiques également. Leur constat est simple : la pandémie doit être sous contrôle partout dans le monde si l'on veut pouvoir s'en sortir, il faut donc privilégier désormais les pays les plus pauvres. A Rome, les précisions de Bruce de Galzain.

Publicité
Références

L'équipe

Aurélie Kieffer
Journaliste
Mathieu Laurent
Journaliste