France Culture
France Culture
Publicité

Les civils irakiens, premières victimes de ce qu'Al Qaïda présente comme la revanche contre l'offensive militaire américaine, dans un bastion sunnite près de la frontière avec la Syrie. Des attentats en série, plus de 150 personnes tuées, dont des dizaines d'ouvriers rassemblés devant un bâtiment dans l'attente d'une embauche. Cette campagne terroriste a ensanglanté Bagdad, tout au long de la journée. Commentaire de François Géré, de la Fondation pour la recherche stratégique et auteur d'un livre sur les kamikazes : Les volontaires de la mort, l'arme du suicide, aux Editions Bayard.

L'équipe

Tara Schlegel
Collaboration