Photo du 14 janvier 2011 après des affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants à Tunis suivant un discours de Ben Ali à la Nation.
Photo du 14 janvier 2011 après des affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants à Tunis suivant un discours de Ben Ali à la Nation. ©AFP - Fethi Belaid
Photo du 14 janvier 2011 après des affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants à Tunis suivant un discours de Ben Ali à la Nation. ©AFP - Fethi Belaid
Photo du 14 janvier 2011 après des affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants à Tunis suivant un discours de Ben Ali à la Nation. ©AFP - Fethi Belaid
Publicité

Hier, à la veille du 65e anniversaire de l'Indépendance, les autorités ont publié cette liste considérée comme, selon l'un des avocats des familles, "un signe fort de poursuite dans la transition démocratique" ou une concession du pouvoir destinée à calmer les tensions sociales.

129 morts et 634 blessés entre le 17 décembre 2010 et le 14 janvier 2011, c'est le bilan officiel dressé par les autorités tunisiennes. Une publication attendue de longue date, à tel point que les familles des victimes n'y croyaient plus.

4 min
28 min

Les autres titres de l'actualité

Des heurts ont éclaté entre la police et des opposants aux mesures restrictives prises contre le Covid-19 à Cassel, une ville du centre de l'Allemagne. Correspondance de Nathalie Versieux.

Publicité

La crise sanitaire en France : les prévisions de croissance pour 2021 selon Bruno Le Maire commentées par deux économistes sollicités par Camille Marigaux.