Poste d'observation de l'armée israélienne au Mont Bental, dans la partie du Golan annexée par Israël (10/05/18)
 Poste d'observation de l'armée israélienne au Mont Bental, dans la partie du Golan annexée par Israël (10/05/18) ©AFP - JALAA MAREY
Poste d'observation de l'armée israélienne au Mont Bental, dans la partie du Golan annexée par Israël (10/05/18) ©AFP - JALAA MAREY
Poste d'observation de l'armée israélienne au Mont Bental, dans la partie du Golan annexée par Israël (10/05/18) ©AFP - JALAA MAREY
Publicité

Après les tirs de roquettes iraniens et la riposte israélienne, faut-il redouter une escalade de la violence ? Moscou appelle Israël et l'Iran au dialogue.

Les frappes israéliennes en Syrie auraient fait 3 morts et 2 blessés, selon l'armée syrienne. La nuit dernière, Israël a frappé les infrastructures militaires de l'Iran en Syrie, en riposte aux tirs de roquettes iraniens sur le plateau du Golan. Le ministre israélien de la Défense assure que son pays ne cherche pas une escalade. "J'espère que nous avons bouclé ce chapitre, déclare Avigdor Lieberman, et que tout le monde a compris le message".

Les autres titres du journal

Après la victoire historique de l'opposition aux législatives en Malaisie, Mahathir Mohamad, 92 ans, a prêté serment comme Premier ministre. Il devient le plus vieux dirigeant élu au monde.  

Publicité

Le plaidoyer d'Emmanuel Macron en faveur de l'Union Européenne à Aix La Chapelle. Il défend une Europe souveraine, unie, et appelle à les Allemands à oser la confiance.  

En France, beaucoup de questions après les révélations sur la mort de Naomi Musenga, tardivement prise en charge par le Samu. L'enquête s'acheminerait vers un élément de faute personnelle.