Etats-Unis : le rapport Mueller n'exonère pas tout à fait Donald Trump

Les équipes de télévision patientent devant le bureau du Comité judiciaire du Sénat sur Capitol Hill à Washington. (18/04/19)
Les équipes de télévision patientent devant le bureau du Comité judiciaire du Sénat sur Capitol Hill à Washington. (18/04/19) ©AFP - Zach Gibson/Getty Images
Les équipes de télévision patientent devant le bureau du Comité judiciaire du Sénat sur Capitol Hill à Washington. (18/04/19) ©AFP - Zach Gibson/Getty Images
Les équipes de télévision patientent devant le bureau du Comité judiciaire du Sénat sur Capitol Hill à Washington. (18/04/19) ©AFP - Zach Gibson/Getty Images
Publicité

"Game Over", la partie est finie. C'est le message adressé par Donald Trump à ses adversaires, au moment de la publication du rapport final sur l'enquête russe, qui conclue à l'absence de preuve de collusion, mais pas à l'absence de tentative de collusion.

Les Démocrates espéraient y trouver des élements susceptible de déstabiliser, voire de faire chuter Donald Trump. Ils ont été déçus. L'enquête sur l'ingérence de Moscou dans la présidentielle américaine de 2016 n'a pas apporté les preuves attendues. Aucune coopération entre le futur président et les Russes n'a été mise en évidence.  Mais la version expurgée du rapport final du procureur Robert Mueller,  publiée aujourd'hui, est plus nuancée que ce que Donald Trump affirme haut et fort.

Les autres titres du journal de 18 heures

Un sommet inédit va se tenir à la fin du mois entre kim Jong Un et Vladimir Poutine. Le Kremlin fait cette annonce alors que Pyong Yang et Washington.

Publicité

Pour reconstruire Notre-Dame de Paris, et pour rénover le patrimoine français, la ministre du Travail lance "Chantiers de France", opération destinée à attirer les jeunes vers des métiers souvent méconnus. 

Le son 3D s'invite dans les concerts, et notamment au printemps de Bourges. Cette année le festival accueille Molécule, compositeur de musique électronique, pour un show à 360°.

L'équipe