Publicité
Résumé

Le cinéaste, réalisateur, scénariste, acteur et producteur était un personnage incontournable du cinéma français. Portrait et hommage dans ce journal.

En savoir plus

A la une ce soir la mort de Jean-Pierre Mocky, auteur de 66 longs métrages, inclassable personnage du cinéma français, il était aussi célèbre pour ses coups de colère. Dossier complet à retrouver ici.

L'acteur Richard Bohringer lui a rendu hommage par ces mots : "Je garde un souvenir tout à fait enchanté des films que j'ai fait avec lui et de nos engueulades. C'était un mec magique, c'était le plus emmerdeur du monde, mais il avait un cœur énorme. Je ne sais pas comment il pouvait faire pour être tout le temps à changer les choses quand elles n'allaient pas comme elles devaient aller. C'était un homme magnifique." "Je le garde au fond de son cœur." 

Publicité

L'ex-ministre de la culture Jack Lang a salué sur Twitter un "vieil et irréductible anarchiste, c'était un provocateur outrancier qui cachait une âme sensible et cultivée. Écorché vif et éruptif, il agaçait souvent, mais sa parole et ses mots avaient toujours la justesse et la vérité des révoltés". Jean-Pierre Mochy était quelqu'un de fidèle, un "amoureux" du cinéma.

28 min

Les autres titres de l'actualité  

Le GIEC appelle à un changement radical de notre agriculture et de notre alimentation.

Nous irons à Genève où rejoindre notre envoyé spécial Jérémie Lanche. En France, les agriculteurs sont-ils prêts à suivre les recommandations des experts du climat ? Précisions avec Laura Dulieu dans un instant.    

Alors que trois nouvelles permanences de parlementaires de la République en Marche ont été vandalisée dans la Vienne.

Depuis le vote de ratification du CETA, traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, on atteint une vingtaine de permanences touchées. Précisions de Nicolas Balu dans un instant.   

Dans ce journal, nous entendrons aussi l'appel à la communauté internationale lancé par d'un habitant du Cachemire.

4 jours après l'abrogation de l'autonomie de ce territoire par l'Inde, cette région vit coupée du monde alors que des dizaines de milliers de militaires sont déployées dans les rues.