Trois surprises de ce gouvernement : Catherine Colonna (aux Affaires étrangères), Pap Ndiaye (à l'Education) et Rima Abdul Malak (à la Culture)
Trois surprises de ce gouvernement : Catherine Colonna (aux Affaires étrangères), Pap Ndiaye (à l'Education) et Rima Abdul Malak (à la Culture)
Trois surprises de ce gouvernement : Catherine Colonna (aux Affaires étrangères), Pap Ndiaye (à l'Education) et Rima Abdul Malak (à la Culture) ©AFP - Kirsty O'Connor (Maxppp) / Vincent Isore / IP3 Julien de Rosa
Trois surprises de ce gouvernement : Catherine Colonna (aux Affaires étrangères), Pap Ndiaye (à l'Education) et Rima Abdul Malak (à la Culture) ©AFP - Kirsty O'Connor (Maxppp) / Vincent Isore / IP3 Julien de Rosa
Trois surprises de ce gouvernement : Catherine Colonna (aux Affaires étrangères), Pap Ndiaye (à l'Education) et Rima Abdul Malak (à la Culture) ©AFP - Kirsty O'Connor (Maxppp) / Vincent Isore / IP3 Julien de Rosa
Publicité
Résumé

Quelques surprises, des nouvelles têtes. Le chef de l'État promettait une équipe resserrée, on dénombre 17 ministres, six ministres délégués et quatre secrétaires d'État, soit 27 personnalités contre une quarantaine lors du précédent gouvernement.

En savoir plus

Du perron de l'Élysée, comme le veut la tradition, la composition du nouveau gouvernement dirigé par Elisabeth Borne a été annoncé en fin d'après midi.

Passage en revue de ce nouveau gouvernement avec Julie Pacaud.

2 min

Le gouvernement d'Elisabeth Borne
Le gouvernement d'Elisabeth Borne
© Visactu

Au ministère de la Culture, c'est une proche conseillère d'Emmanuel Macron, sa conseillère culture et communication, une quadragénaire inconnue du grand public, Rima Abdul-Malak qui prend les rênes de la rue de Valois, Benoît Grossin.

Publicité

Le portrait de Rima Abdul-Malak, Ministre de la Culture.

1 min

Les autres titres de l'actualité

En Ukraine, c'en est fini du combat à Marioupol. La dernière poche de résistance ukrainienne rend les armes. Dans cette ville, Azovstal, l'immense complexe métallurgique avec son dédale de galeries souterraines creusées à l'époque soviétique était le dernier retranchement des combattants ukrainiens et notamment une des unités du régiment Azov.

La situation devenait intenable. Gerhard Schröder, l'ancien chancelier allemand quitte le conseil d'administration de la compagnie pétrolière publique russe, Rosnet. Un siège rémunéré qu'il occupait depuis 2017 et qui n'était pas sans soulever une vague d'indignation en Allemagne et au sein de l'Union européenne. Correspondance de Berlin, David Phillipot

Correspondance de Berlin, David Phillipot