Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba et le secrétaire d'État américain Antony Blinken donnent une conférence de presse à Kiev. 19/01/2022
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba et le secrétaire d'État américain Antony Blinken donnent une conférence de presse à Kiev. 19/01/2022
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba et le secrétaire d'État américain Antony Blinken donnent une conférence de presse à Kiev. 19/01/2022 ©AFP - Alex Brandon
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba et le secrétaire d'État américain Antony Blinken donnent une conférence de presse à Kiev. 19/01/2022 ©AFP - Alex Brandon
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba et le secrétaire d'État américain Antony Blinken donnent une conférence de presse à Kiev. 19/01/2022 ©AFP - Alex Brandon
Publicité
Résumé

"La menace que fait planer la Russie ravive le spectre de la Guerre froide", déclare Antony Blinken. Alors que le chef de la diplomatie américaine discute de la crise ukrainienne avec les Européens, la Russie annonce des manœuvres navales de grande ampleur.

En savoir plus

C'est une démonstration d'unité des pays occidentaux face à la Russie. Au lendemain de propos du président des Etats-Unis Joe Biden, suggérant que des divisions pourraient apparaître en réponse à une "incursion mineure" en Ukraine, ils ont rectifié le tir et parlé d'une même voix.   "Tout franchissement de la frontière ukrainienne par des troupes russes ferait l'objet d'une réponse commune, "prompte (...) et sévère", a résumé le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, depuis Berlin, après s'être entretenu avec l'allemande Annalena Baerbock, le Français Jean-Yves Le Drian et le vice-ministre britannique James Cleverly. Demain à Genève, il doit rencontrer le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov. Mais les Russes font eux aussi monter la pression. Moscou annonce en effet des manœuvres navales tous azimuts sur les deux mois à venir. Ces exercices militaires vont avoir lieu dans toutes les mers bordant la Russie, ainsi que la Méditerranée et même la Mer du Nord.

Les autres titres du journal

Un rapport commandé par l'Eglise met en cause l'ancien pape Benoît XVI. Quand il était archevêque de Munich, il n'aurait pris aucune mesure contre des ecclésiastiques soupçonnés d'abus sexuels sur des mineurs. Ludovic Piedtenu nous en dira plus.

Publicité

"Crime contre l'humanité" et "génocide à l'encontre des Ouïghours". Ce mots figurent dans une résolution adoptée par l'Assemblée Nationale. Nathanaël Charbonnier a suivi les débats sur ce texte voté à la quasi unanimité.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le procès d'Eric Zemmour devant la Cour d'appel de Paris est maintenu. Jugé pour "contestation de crime contre l'humanité", le candidat à la présidentielle avait demandé le renvoi du procès. Compte-rendu de Nicolas Balu.