Briefing du porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 14/05/2022
Briefing du porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 14/05/2022
Briefing du porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 14/05/2022 ©AFP - Ministère russe de la Défense
Briefing du porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 14/05/2022 ©AFP - Ministère russe de la Défense
Briefing du porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 14/05/2022 ©AFP - Ministère russe de la Défense
Publicité
Résumé

Dans ce journal, la détresse de la mère d'un jeune marin russe. Son fils a disparu dans le naufrage du Moskva, le vaisseau amiral probablement coulé par une frappe ukrainienne. Les autorités russes lui demandent de se taire, mais elle s'est confiée à Omar Ouahmane.

En savoir plus

Tout se passe comme prévu, répète jour après jour le Kremlin depuis le début de l'offensive russe en Ukraine. Les pertes sont minimisées sinon dissimulées, et les victoires ukrainiennes n'existent pas dans la version officielle. Le naufrage du Moskva est une parfaite illustration de cette désinformation russe. Le 14 avril, le vaisseau amiral russe a coulé en mer noire, endommagé - affirme Moscou - par une explosion à bord. Or un enregistrement vient confirmer les affirmations ukrainiennes et américaines, selon lesquelles le bateau a été en réalité touché par des missiles ukrainiens. Les Russes que l'on entend appeler à l'aide mentionnent bien "deux impacts".  Tout a été fait pour étouffer la vérité, témoigne la mère d'un jeune marin de 20 ans. Son fils a disparu mais son nom ne figure sur aucune liste.

Les autres titres du journal de 18h

Au Liban, le Hezbollah et ses alliés ont perdu la majorité au Parlement. Dans le même temps, les candidats issus de la contestation populaire de 2019 ont effectué une percée. Reportage d'Aurélien Colly à Beyrouth.

Publicité

La première ministre Elisabeth Borne doit non seulement composer son équipe gouvernementale, mais aussi mener la bataille des législatives. Elle est elle même candidate dans le Calvados. Avec Julie Pacaud, nous nous intéresserons à sa circonscription.

La haine homophobe n'a pas disparu. En cinq ans, les plaintes pour injures, menaces ou agressions envers les personnes LGBTI+ ont doublé. A noter que plus de 15% des situations signalées concernent des personnes transgenres. Nous nous pencherons avec Catherine Duthu sur ces crimes et délits qui seraient encore largement sous-estimés.