Qui est responsable des fuites sur les gazoducs Nord Stream sous la mer Baltique ?

Vue du terminal du gazoduc Nord Stream 1 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne. 08/11/2011
Vue du terminal du gazoduc Nord Stream 1 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne. 08/11/2011 ©AFP - John MACDOUGALL
Vue du terminal du gazoduc Nord Stream 1 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne. 08/11/2011 ©AFP - John MACDOUGALL
Vue du terminal du gazoduc Nord Stream 1 à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne. 08/11/2011 ©AFP - John MACDOUGALL
Publicité

La Russie rejette les soupçons, appelle le président américain Joe Biden à dire si les Etats-Unis sont impliqués, et demande une réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU.

Le service de renseignement suédois prend la tête d'une enquête pour "sabotage aggravé", après les explosions suspectées d'avoir provoqué les fuites sur les gazoducs Nord Stream en mer Baltique. Ces deux gazoducs sous-marins, reliant la Russie à l'Allemagne n'étaient pas opérationnels au moment des faits, mais de grandes quantités de gaz s'échappent depuis lundi dans le sud de la Baltique. Aujourd'hui, Washington et Moscou ont tous deux nié être responsables de ces fuites massives et la Russie demande une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. Quel que soit le coupable, cet incident est une alerte majeure qui oblige chacun à sécuriser ses infrastructures stratégiques.

En Iran, la famille de Mahsa Amini a porté plainte contre la police des mœurs qui a arrêté la jeune femme pour un voile non conforme. Sa mort, il y a presque deux semaines, a déclenché un vaste mouvement de protestation qui se poursuit malgré la violence des forces de sécurité et les arrestations massives. Le blocage des réseaux sociaux et des communications rend difficile la vérification des informations, mais une photojournaliste a pu envoyer un message audio depuis sa prison, et décrire les conditions de détention imposées aux manifestants.

Publicité

L'effet du réchauffement climatique sur les glaciers alpins est plus important qu'on ne le pensait. En 2022, les glaciers suisses ont perdu 6 % de leur masse, trois fois plus que ces dernières années, déjà considérées comme des années records. Les conséquences pourraient se mesurer à l’échelle de toute l’Europe. Une perte de 2 % en une année était jusque-là considérée comme "extrême" note la Commission d'experts réseau de mesures cryosphère de l'Académie suisse des sciences naturelles. Et cela va aller en s'aggravant. À la fin de l'été, une langue de terre à la jonction du glacier de Tsanfleuron et de celui du Scex Rouge à un peu plus de 2 800 mètres, s'est retrouvée à l'air libre pour la première fois depuis l'époque romaine.

Correspondance de Jérémie Lanche depuis Genève

1 min

Le volume des glaciers suisses
Le volume des glaciers suisses
© AFP - Sabrina BLANCHARD, Cléa PÉCULIER, Valentin RAKOVSKY
13 septembre 2022, la passe de Tsanfleuron, dans le Glacier 3000, débarrassée de la glace qui l'a recouverte pendant au moins 2 000 ans.
13 septembre 2022, la passe de Tsanfleuron, dans le Glacier 3000, débarrassée de la glace qui l'a recouverte pendant au moins 2 000 ans.
© AFP - Fabrice Coffrini

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le Journal des sciences
5 min
Le Journal des sciences
9 min

L'enseigne de prêt-à porter Camaieu a été placée mercredi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille.
Cela va entraîner la suppression des 2 600 emplois de l'entreprise nordiste, deux ans après sa reprise par son actionnaire.

L'équipe