Jeunes femmes anti et pro avortement ce vendredi 24 juin 2022 à Washington après la décision de la Cour suprême. ©Getty - Olivier Douliery / AFP // Bill Clark/CQ-Roll Call
Jeunes femmes anti et pro avortement ce vendredi 24 juin 2022 à Washington après la décision de la Cour suprême. ©Getty - Olivier Douliery / AFP // Bill Clark/CQ-Roll Call
Jeunes femmes anti et pro avortement ce vendredi 24 juin 2022 à Washington après la décision de la Cour suprême. ©Getty - Olivier Douliery / AFP // Bill Clark/CQ-Roll Call
Publicité
Résumé

"Une gifle pour les femmes". Gifle que la Cour suprême adresse aux Américaines. Les mots de la démocrate Nancy Pelosi pour décrire la dernière décision de la Haute juridiction sont plus que sévères. Mais ils traduisent l'indignation d'une partie de la société américaine.

En savoir plus

Les Républicains marquent de plus en plus de leur empreinte les décisions de la Cour suprême américaine. Et l'influence de Donald Trump qui a nommé les juges les plus conservateurs à la tête de l'institution prend ce soir un tour nouveau. Après le droit au port d'armes hors du domicile validé hier, c'est la réglementation liée à l'IVG qui est menacée aux Etats-Unis. La Haute-juridiction enterre un arrêt qui depuis un demi-siècle garantissait la possibilité d'avorter pour les Américaines. C'est un retour en arrière. Retour à 1973.

.
.
© Visactu
58 min

Les autres titres du journal

Savoir trouver les mots pour défendre Salah Abdeslam. Tout le défi des avocats du seul membre encore en vie du commando qui a mené les attentats du 13-Novembre Ils livraient leur plaidoirie aujourd'hui devant la Cour d'assises spéciale de Paris. Compte-rendu d'audience de Florence Sturm.

Publicité

Retrouvez notre dossier : Au cœur du procès des attentats du 13 novembre 2015

Un Squale et un superflic au service d'un des fleurons du luxe français. Bernard Squarcini et Charles Pellegrini à la manoeuvre pour aider LVMH dans des opérations de surveillance. L'enquête de la cellule investigation de Radio France révèle que l'ancien patron du renseignement intérieur avait déjà rendu service à l'entreprise dirigée par Bernard Arnault.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.