Le réalisateur Jean-Luc Godard avec l'actrice Nathalie Baye au festival de Cannes, le 10 mai 1985. ©AFP - Ralph GATTI
Le réalisateur Jean-Luc Godard avec l'actrice Nathalie Baye au festival de Cannes, le 10 mai 1985. ©AFP - Ralph GATTI
Le réalisateur Jean-Luc Godard avec l'actrice Nathalie Baye au festival de Cannes, le 10 mai 1985. ©AFP - Ralph GATTI
Publicité
Résumé

Pluie d'hommages après l'annonce de la mort de Jean-Luc Godard, monument du cinéma, inventif et provocateur. Son œuvre a toujours divisé la critique, mais son influence est considérable. Jean-Luc Godard qui vivait en Suisse, a eu recours à l'assistance au suicide.

En savoir plus

Il refusait les honneurs, et aucune cérémonie officielle n'aura lieu. Mais le monde du 7e art est en émoi depuis l'annonce du décès de Jean-Luc Godard. Le cinéaste franco suisse, qui s'est éteint à 91 ans, est une référence pour toute les générations. D’abord critique aux “Cahiers du Cinéma” avant de devenir le "Pape de la Nouvelle Vague", Jean-Luc Godard, n'a cessé de casser les codes du septième art, en détournant les techniques, en innovant par toutes sortes d'expérimentations et toujours avec provocation. Il est l'auteur de films cultes ("A bout de souffle", "Le mépris", "Alphaville", "Pierrot le fou"...) et les grandes figures du cinéma français ont tourné pour lui.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

26 min

"Jean-Luc Godard est décédé paisiblement à son domicile, entouré de ses proches.", a fait savoir son épouse, la réalisatrice Anne-Marie Miéville. Il sera incinéré. La famille confirme une information du journal Libération : le cinéaste a eu recours au suicide assisté, autorisé (sous conditions) en Suisse. D'après un proche cité par le journal, Jean-Luc Godard "n’était pas malade, mais simplement épuisé".

Publicité

Doit-on légaliser une aide active à mourir ? La question est d'actualité en France, où le président de la République a annoncé le lancement d'une consultation citoyenne sur la fin de vie. Aujourd'hui, le Comité consultatif national d'éthique a rendu un avis nuancé. Il plaide avant tout pour un renforcement des soins palliatifs, encore insuffisants malgré la loi Claeys-Leonetti. Par ailleurs, il ouvre la porte à une évolution de la législation, avec la possibilité d'un "accès légal à une assistance au suicide" mais à des conditions très strictes. Il doit s'agir d'un malade majeur condamné à mourir à "moyen terme" (dans les 6 mois qui viennent environ) et dont la souffrance physique ou psychique ne peut être soulagée.

Le cercueil de la reine Elizabeth II a quitté la cathédrale d'Edimbourg, pour être transféré à Londres. Pendant ce temps, son fils est en Irlande du Nord, en proie à un regain de tensions communautaires depuis le Brexit. Le nouveau souverain Charles III a rencontré des responsables politiques et religieux et a échangé avec de nombreux nord-irlandais.