En Finlande, le parti de la Première ministre, Sanna Marin, a annoncé son soutien à une candidature de son pays à l'Otan. Elle doit être conclue ce dimanche.
En Finlande, le parti de la Première ministre, Sanna Marin, a annoncé son soutien à une candidature de son pays à l'Otan. Elle doit être conclue ce dimanche.
En Finlande, le parti de la Première ministre, Sanna Marin, a annoncé son soutien à une candidature de son pays à l'Otan. Elle doit être conclue ce dimanche. ©Maxppp - Marc OLLIVIER (PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP)
En Finlande, le parti de la Première ministre, Sanna Marin, a annoncé son soutien à une candidature de son pays à l'Otan. Elle doit être conclue ce dimanche. ©Maxppp - Marc OLLIVIER (PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP)
En Finlande, le parti de la Première ministre, Sanna Marin, a annoncé son soutien à une candidature de son pays à l'Otan. Elle doit être conclue ce dimanche. ©Maxppp - Marc OLLIVIER (PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP)
Publicité
Résumé

La Finlande n'a jamais été aussi proche de rejoindre l'OTAN, le parti de la Première ministre a donné son accord. La candidature doit être officialisée ce dimanche, une décision qui ne plaît absolument pas à Vladimir Poutine.

En savoir plus

Le président finlandais a informé ce samedi 14 mai, son homologue Vladimir Poutine de la candidature imminente de son pays à l'Otan, une bascule historique qualifiée d'"erreur" par le maître du Kremlin.

À lire : En Finlande, la peur de la Russie est de retour

Les autres titres du journal

Le G7 ne "reconnaîtra jamais" les frontières que la Russie veut imposer par la force avec sa guerre en Ukraine, ont affirmé les ministres des Affaires étrangères du groupe des sept grandes puissances. Le groupe alerte par ailleurs sur les risques de crise alimentaire mondiale à cause du conflit.

Publicité

La police israélienne annonce l'ouverture d'une enquête après le tollé international provoqué par l'intervention de ses forces lors des funérailles de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh. Des membres du cortège funèbre ont reçu des coups de matraque, le cercueil a failli tomber.

La Nuit européenne des musées fait son grand retour ce samedi soir, après deux années de bouleversements à cause de la pandémie de Covid-19. La formule séduit de plus en plus de Français. A Paris, le musée des arts décoratifs multiplie les séances nocturnes.

À lire aussi : Pourquoi les musées ?