Des palmiers ploient sous le vent, en Guadeloupe, en 2018 (illustration).
Des palmiers ploient sous le vent, en Guadeloupe, en 2018 (illustration). ©AFP - Cedrick Isham CALVADOS
Des palmiers ploient sous le vent, en Guadeloupe, en 2018 (illustration). ©AFP - Cedrick Isham CALVADOS
Des palmiers ploient sous le vent, en Guadeloupe, en 2018 (illustration). ©AFP - Cedrick Isham CALVADOS
Publicité

Une personne est décédée en Guadeloupe, sur le passage de la tempête Fiona. Les pluies diluviennes ont fait des ravages, en particulier à Basse-Terre.

La Guadeloupe se réveille sous le choc, après le passage de la tempête Fiona. L'équivalent de plusieurs mois de pluie est tombé d'un coup, et les inondations ont fait un mort : une crue de la rivière des Pères, à Basse-Terre, a emporté la maison dans laquelle se trouvait la victime. C'est cette partie du département qui a été la plus violemment touchée.

Les autres titres de ce journal

Le ministre de l'éducation nationale dévoile ses grands chantiers : dans une interview au journal Midi Libre, Pap Ndiaye veut faire de la réforme du collège l'une de ses priorités. Et il ne mâche pas ses mots : d'après lui, le collège est un "homme malade du système scolaire" à qui il faut "s'attaquer".

Publicité

Que s'est-il passé exactement à Izioum ? Dans cette ville de l'est de l'Ukraine, reprise aux Russes il y a une semaine, environ 450 corps ont été retrouvés, certains présentaient des signes suggérant des tortures. En réaction, la République tchèque, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne en ce moment, demande la création d'un tribunal international pour crimes de guerre.

Au Royaume-Uni, il fallait réaliser plus de seize heures de file d'attente ce samedi 17 septembre pour se rendre à Westminster et se recueillir devant le cercueil d'Elisabeth II. Les adorateurs de la défunte reine sont nombreux à vouloir lui dire adieu, mais les hommages paraissent bien excessifs pour la minorité républicaine du pays. Excédés, ils espèrent, avec l'arrivée de Charles III sur le trône, moins populaire que sa mère, voir la situation tourner en leur faveur.