Des manifestants, lors d'une manifestation contre le laissez-passer sanitaire et les vaccins Covid-19, place du Carrousel à Paris, le 8 janvier 2022.
Des manifestants, lors d'une manifestation contre le laissez-passer sanitaire et les vaccins Covid-19, place du Carrousel à Paris, le 8 janvier 2022.
Des manifestants, lors d'une manifestation contre le laissez-passer sanitaire et les vaccins Covid-19, place du Carrousel à Paris, le 8 janvier 2022. ©AFP - Christophe Archambault
Des manifestants, lors d'une manifestation contre le laissez-passer sanitaire et les vaccins Covid-19, place du Carrousel à Paris, le 8 janvier 2022. ©AFP - Christophe Archambault
Des manifestants, lors d'une manifestation contre le laissez-passer sanitaire et les vaccins Covid-19, place du Carrousel à Paris, le 8 janvier 2022. ©AFP - Christophe Archambault
Publicité
Résumé

A Paris les manifestants se sont rassemblées pour protester contre la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal.

En savoir plus

- Sur la place du Palais Royal, en direction de la place Vauban, gilets jaunes, anti-vax et citoyens sans affiliations ont répondu présents au rassemblement organisé par Les patriotes, le parti de Florian Philippot, ex cadre du rassemblement national et candidat à la présidentielle. Heloise Decarre est allée à leur rencontre.

- Emmanuel Macron assume "totalement" ses propos sur les non-vaccinés. "Il était de ma responsabilité de sonner un peu l'alarme" affirme le chef de l'état. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT était l'invité de l'Emission politique ce midi sur France Culture. Il appelle à faire peser davantage de contraintes sur les non vaccinés, mais sans les stigmatiser.

Publicité

- Le Français Benjamin Brière est emprisonné en Iran depuis bientôt 20 mois. L'Iran qui l'accuse d'espionnage et d'avoir interrogé le port du voile islamique pour les femmes sur les réseaux sociaux.  Il est en grève de la faim depuis le 25 décembre. Et cet après midi des amis, des proches, la famille du jeune Français de 36 ans se sont rassemblés sur l'esplanade du Trocadéro. Et pour eux il y a urgence. Julie Pietri.

-En Ethiopie, après l'annonce surprise du Premier ministre vendredi 7 janvier de l'amnistie de plusieurs prisonniers politiques. Certains sont déjà sortis de prison. Abiy Ahmed a en effet profité des cérémonies du Noel éthiopien pour gracier les principales figures d’opposition, qui étaient derrière les barreaux depuis un an et demi. Les autorités les accusaient de terrorisme. Et la libération de ces prisonniers coïncide avec le projet de dialogue national de réconciliation du gouvernement éthiopien. Noé Hochet Bodin

Références

L'équipe

Aurélie Kieffer
Journaliste