Le porte-parole du ministère saoudien de la Défense présente des débris de "missiles de croisière iraniens" et de "drones" qui auraient attaqué deux infrastructures pétrolières du royaume. (18/09/19)
Le porte-parole du ministère saoudien de la Défense présente des débris de "missiles de croisière iraniens" et de "drones" qui auraient attaqué deux infrastructures pétrolières du royaume. (18/09/19) ©AFP - Fayez Nureldine
Le porte-parole du ministère saoudien de la Défense présente des débris de "missiles de croisière iraniens" et de "drones" qui auraient attaqué deux infrastructures pétrolières du royaume. (18/09/19) ©AFP - Fayez Nureldine
Le porte-parole du ministère saoudien de la Défense présente des débris de "missiles de croisière iraniens" et de "drones" qui auraient attaqué deux infrastructures pétrolières du royaume. (18/09/19) ©AFP - Fayez Nureldine
Publicité

L'Arabie saoudite affirme avoir les preuves d'une agression iranienne. Les Etats-Unis annoncent un alourdissement des sanctions imposées à Téhéran.

En Arabie saoudite, le porte parole du ministère de la Défense a dévoilé cet après-midi ce qui a été présenté comme des débris de "drones" et de "missiles de croisière".  Débris qui auraient été retrouvé après les attaques contre deux installations pétrolières.  Pour Riyad, il ne fait aucun doute que les attaques provenaient du "Nord" et ont été parrainées par l'Iran. Le royaume dit continuer d'enquêter  sur le lieu "exact" de leur lancement. L'Iran continue de nier tout rôle dans ces attaques, mais les Etats-Unis ont annoncé aujourd'hui le renforcement des sanctions à l'encontre de Téhéran.

Les autres titres du journal de 18h

Israël plongé dans l'incertitude à l'issue des élections législatives. Qui pourra former un gouvernement ? La question reste entière.

Publicité

Pour atteindre ses objectifs climatiques, la France doit augmenter sa taxe carbone, selon la Cour des Comptes. Ce n'est pas prévu en 2020, répond le gouvernement.

Enfin, ce soir, nous vous invitons à un tour du monde des salles de cinéma, avec le photographe Stephan Zaubitzer.