L'école à la maison pendant le confinement à Mulhouse. 17/03/2020
L'école à la maison pendant le confinement à Mulhouse. 17/03/2020 ©AFP - SEBASTIEN BOZON
L'école à la maison pendant le confinement à Mulhouse. 17/03/2020 ©AFP - SEBASTIEN BOZON
L'école à la maison pendant le confinement à Mulhouse. 17/03/2020 ©AFP - SEBASTIEN BOZON
Publicité

Pluie de critiques contre l'article 21 du projet de loi sur le séparatisme, article visant à encadrer plus strictement l'instruction en famille.

Lutter contre l'islamisme radical : c'est le principal objectif du projet de loi sur le séparatisme, qu'examinent les députés. Mais l'article 21 suscite incompréhension et colère. Il encadre l'instruction en famille, passant d'un régime de simple déclaration à celui, plus contraignant d'autorisation. Et cette restriction des libertés ne passe pas auprès des familles concernées, dont l'opposition relaie les craintes. 400 amendements ont été déposés, et les débats sont enflammées.

Les autres titres du journal de 18h

Le projet de quatrième terminal à l'aéroport de Roissy est abandonné. Mais d'autres projets d'extensions d'aéroports sont dans les cartons en France.

Publicité

L'Ukraine interdit les vaccins russes sur son territoire. Les séparatistes pro-russes avaient lancé une campagne de vaccination avec le Spoutnik V, mais pour le gouvernement de Kiev il n'est pas question d'autoriser le vaccin d'un "Etat agresseur".

"Ne nous tirez pas dessus", demandent les manifestants birmans.  Alors qu'ils défilent pour la sixième journée consécutive contre le coup d'Etat militaire, une jeune protestataire est dans un état critique.

L'équipe