Drapeaux de l'Union européenne.
Drapeaux de l'Union européenne. ©Radio France - Cyrille Ardaud
Drapeaux de l'Union européenne. ©Radio France - Cyrille Ardaud
Drapeaux de l'Union européenne. ©Radio France - Cyrille Ardaud
Publicité

Les dirigeants européens ne veulent pas laisser passer le détournement sur Minsk d'un avion reliant Athènes à Vilnius. Les 27 vont discuter ce soir des sanctions à prendre contre des responsables biélorusses.

Après le détournement d’un avion de ligne et l’arrestation de l’opposant Roman Protassevitch, Minsk s'explique. Et les déclarations des autorités bélarusses sont pour le moins surprenantes.

L'équipage du vol de Ryanair a lui-même décidé d'atterrir à Minsk "sans ingérence" après avoir été informé d'une alerte à la bombe, expliquent les autorités. Selon elles, un courriel, prétendument signé du Hamas, réclamait qu'Israël cesse le feu sur le secteur de Gaza, et que l'Union européenne cesse son soutien à Israël menaçant, sinon, de faire exploser une bombe à bord de l'avion.

Publicité

Pour l'instant, ces explications ne convainquent pas l'Union européenne.

Les autres titres du journal

"Nous sommes en guerre contre un virus", déclare le secrétaire général de l'ONU à l'Assemblée mondiale de la santé. Pour éviter de nouvelles pandémies, plusieurs rapports plaident pour de vastes réformes des systèmes d'alerte et de prévention. Nous irons à Genève.

A Bordeaux, opération inédite pour lutter contre un variant préoccupant. Tous les adultes du quartier de Bacalan vont être vaccinés au plus vite, Olivia Cohen nous expliquera cette stratégie.

Et puis, en fin de journal, nous partirons pour Manhattan, sur les traces du jeune Bob Dylan. Le chanteur compositeur et prix Nobel de littérature y a débuté sa carrière, il y a 60 ans.

L'équipe