Façade de la banque UBS à Zurich (26/10/18)
Façade de la banque UBS à Zurich (26/10/18)
Façade de la banque UBS à Zurich (26/10/18) ©AFP - Fabrice COFFRINI
Façade de la banque UBS à Zurich (26/10/18) ©AFP - Fabrice COFFRINI
Façade de la banque UBS à Zurich (26/10/18) ©AFP - Fabrice COFFRINI
Publicité
Résumé

Le géant bancaire suisse UBS est condamné par la justice française pour "démarchage bancaire illégal et blanchiment aggravé de fraude fiscale".

En savoir plus

C'est la plus lourde peine jamais infligée par la justice française dans une affaire d'évasion fiscale. Le tribunal correctionnel de Paris condamne le géant bancaire suisse UBS à une amende de 3,7 milliards d'euros, pour "démarchage bancaire illégal" et "blanchiment aggravé de fraude fiscale".  La première banque privée du monde doit aussi verser 800 millions d'euros de dommages et intérêts à l'Etat français, qui était partie civile.  UBS va faire appel et conteste cette lourde condamnation.

Les autres titres du journal de 18 heures

La commission des lois du Sénat lance une procédure pour "faux témoignage" à l'encontre d'Alexandre Benalla. Mais elle point aussi des "dysfonctionnements majeurs" au sommet de l'Etat. L'Elysée promet d'apporter des réponses factuelles et dénonce "beaucoup de contrevérités".

Publicité
4 min

Echec des négociations sur l'Assurance chômage. Le patronat rejette le principe du bonus malus pour limiter le recours aux contrats précaires, dispositif réclamé par les syndicats.

La droite européenne dans l'embarras, après l'attaque de Viktor Orban contre Jean-Claude Juncker, pourtant membre de la même famille politique. Jusqu'à quand le PPE peut-il soutenir le parti du premier ministre Hongrois ?