Des gilets jeunes réunis devant des CRS à Toulouse
Des gilets jeunes réunis devant des CRS à Toulouse
Des gilets jeunes réunis devant des CRS à Toulouse ©AFP - Éric Cabanis
Des gilets jeunes réunis devant des CRS à Toulouse ©AFP - Éric Cabanis
Des gilets jeunes réunis devant des CRS à Toulouse ©AFP - Éric Cabanis
Publicité
Résumé

33 500 manifestants réunis à la mi-journée en France pour le 5e acte de la mobilisation des "gilets jaunes". Des chiffres largement en baisse par rapport au début du mouvement il y a un mois. Des rassemblements également beaucoup plus calmes malgré quelques tensions à Paris, Bordeaux ou Toulouse.

avec :

Jean-Marie Pernot (politologue, chercheur à l'Institut de Recherches Economiques et Sociales (Ires)).

En savoir plus

Un acte 5 et peut-être un rideau sur la mobilisation des "gilets jaunes".

Des rassemblements plus clairsemés et plus calmes aussi malgré quelques tensions par moment autour des Champs-Élysées, où nous serons au début de ce journal.

Publicité

La convergence des luttes prend forme à Marseille ou encore Toulouse.

Dans la ville rose, les rangs des "gilets jaunes" ont grossi grâce à la présence de la CGT.

Comment expliquer cette baisse de la mobilisation, nous avons posé la question à Jean-Marie Pernot. Ce politologue nous explique tout dans un instant.

Les autres titres du journal

L'Australie s'attire la colère de l'autorité palestinienne. La grande île du Pacifique a reconnu aujourd'hui Jérusalem-Ouest comme capitale d’Israël.

Le Premier ministre australien oppose une condition au déménagement de son ambassade : il faut qu'un accord de paix soit trouvé entre l'état hébreux et les palestinien.