France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Fusillades terroristes à Copenhague : ce que l'on sait. Dimanche 15 février à 16h30
Fusillades terroristes à Copenhague : ce que l'on sait. Dimanche 15 février à 16h30

Au lendemain des deux attaques meurtrières à Copenhague, la police danoise pense avoir abattu l'auteur présumé des fusillades contre le centre culturel où se tenait un débat sur la liberté d'expression et contre la grande synagogue de la capitale. L'homme de 22 ans, connu pour des actes de violence et détention d'armes, est soupçonné par les enquêteurs d'avoir voulu imiter les attentats de Paris. Il a été abattu après avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre dans le quartier populaire de Nørrebro où il vivait. La police aurait arrêté ses présumés deux comparses.

Dans cette édition, vous entendrez la correspondance de notre envoyé spécial, Quentin Dickinson.

Publicité

Le ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve, s'est rendu cet après-midi à Copenhague. Et François Hollande est lui allé en fin d'après-midi ce dimanche à l'ambassade du Danemark en France pour exprimer son soutien au pays sous le choc et souligner les similitudes entre ce qui s'y est passé et les attaques de Paris il y a cinq semaines :

La réaction de François Hollande le 15 février 2015 aux attaques de Copenhague

42 sec

Ecoutez aussi le témoignage de Gertrud Olyund, de la radio nationale danoise :

Fusillades terroristes à Copenhague. Témoignage de Gertrud Olyund, de la radio nationale danoise

1 min

En Ukraine, dans le Donbass, le cessez-le-feu tient approximativement. Cela permet à la population de souffler, mais l'optimisme n'est pas de rigueur en Ukraine, que cela soit chez les séparatistes de Donetsk ou les loyalistes de Kiev.

Les pays du Golfe inquiets du chaos au Yémen. Les 6 états du Conseil de coopération du Golfe se sont réunis en Arabie saoudite à ce sujet.

Références

L'équipe

Tara Schlegel
Collaboration