Des policiers anti-émeute devant le restaurant Le Fouquet's, incendié en marge du dix-huitième acte du mouvement des « Gilets jaunes » sur les Champs-Elysées à Paris. (16/03/19) ©AFP - Zakaria ABDELKAFI
Des policiers anti-émeute devant le restaurant Le Fouquet's, incendié en marge du dix-huitième acte du mouvement des « Gilets jaunes » sur les Champs-Elysées à Paris. (16/03/19) ©AFP - Zakaria ABDELKAFI
Des policiers anti-émeute devant le restaurant Le Fouquet's, incendié en marge du dix-huitième acte du mouvement des « Gilets jaunes » sur les Champs-Elysées à Paris. (16/03/19) ©AFP - Zakaria ABDELKAFI
Publicité
Résumé

Le Conseil Constitutionnel censure l'article 3 de la loi dite "anti-casseurs", sur l'interdiction administrative de manifester.

En savoir plus

Il avait été saisi par Emmanuel Macron pour évaluer trois articles contestés de la proposition de loi dite "anti-casseurs".  Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision cet après-midi, et il retoque l'article 3, celui qui suscitait les oppositions les plus vives. L'article 3 prévoyait que les préfets pourraient interdire à certains individus de manifester.

Les autres titres du journal de 18 heures

Nouvelle mobilisation contre la loi sur l'école et la réforme du Bac. C'est dans le primaire que l'appel à la grève a été le plus suivi.

Publicité

Les Français réduisent leurs achats de produits alimentaires. Et la déconsommation a un impact sur l'industrie alimentaire.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a bon espoir de remporter les élections législatives mardi. Le Likoud est passé en tête dans les sondages.

Ecoutez l'émission "Grand reportage" ce vendredi à partir de 17h : « Netanyahu 10 ans après : l’état d’Israël »