Des centaines d'algériens ont défilé place de la République à Paris contre un 5e mandat du président Bouteflika
Des centaines d'algériens ont défilé place de la République à Paris contre un 5e mandat du président Bouteflika
Des centaines d'algériens ont défilé place de la République à Paris contre un 5e mandat du président Bouteflika ©Radio France - Angélique Férat
Des centaines d'algériens ont défilé place de la République à Paris contre un 5e mandat du président Bouteflika ©Radio France - Angélique Férat
Des centaines d'algériens ont défilé place de la République à Paris contre un 5e mandat du président Bouteflika ©Radio France - Angélique Férat
Publicité
Résumé

Fin du suspens en Algérie : Abdelaziz Bouteflika serait bien candidat à un cinquième mandat. Sa candidature a été déposée cet après-midi selon une chaîne de télévision algérienne proche du pouvoir.

avec :

Margaux Stive.

En savoir plus

Les dizaines de milliers  de manifestants n'y auront donc rien fait, Abdelaziz Bouteflika serait bien candidat pour un cinquième mandat à la tête du pays. Sa candidature a été déposée devant le conseil constitutionnel ce dimanche après-midi rapporte la chaîne de télévision algérienne Ennahar, proche du pouvoir. Une candidature maintenue donc malgré les manifestations en Algérie mais aussi en France, où des centaines de personnes se sont rassemblées ce dimanche.

Les autres titres de l'actualité

Les combats continuent de faire rage en Syrie où l'assaut final de l'alliance arabo-kurde s'avère plus compliqué que prévu.

Publicité

Une percée de l'extrême droite en Estonie ? En Estonie, tous les regards sont braqués sur l’extrême droite. Le parti EKRE pourrait faire une percée historique aux élections législatives.

Le cinéma africain touché par la vague #Meetoo : des femmes dénoncent les abus sexuels qu'elles ont subi, elles aussi, dans le milieu du cinéma. Une parole qui s'est libérée en marge du festival de télévision et de cinéma de Ouagadougou au Burkina Faso.

Ford doit-il payer pour la fermeture de Blanquefort ? Le gouvernement  veut faire payer 20 millions d'euros à Ford pour la fermeture de l'usine de Blanquefort : Est-ce que cela suffit, est-ce que l'Etat en fait assez pour sauver son industrie ? Les réponses de Marie-Claire Cailletaud, responsable du secteur industrie à la CGT. 

Références

L'équipe

Margaux Stive
Margaux Stive
Margaux Stive
Journaliste