Le président tchadien Idriss Deby Itno dans un bureau de vote à N'djamena lors de l'élection présidentielle du 11 avril 2021, où il briguait un sixième mandat.
Le président tchadien Idriss Deby Itno dans un bureau de vote à N'djamena lors de l'élection présidentielle du 11 avril 2021, où il briguait un sixième mandat.  ©AFP - MARCO LONGARI
Le président tchadien Idriss Deby Itno dans un bureau de vote à N'djamena lors de l'élection présidentielle du 11 avril 2021, où il briguait un sixième mandat. ©AFP - MARCO LONGARI
Le président tchadien Idriss Deby Itno dans un bureau de vote à N'djamena lors de l'élection présidentielle du 11 avril 2021, où il briguait un sixième mandat. ©AFP - MARCO LONGARI
Publicité

Après la mort du président tchadien Idriss Déby, c'est l'un de ses fils qui lui succède, à la tête d'un conseil militaire.

"La France perd un ami courageux". C'est par ces mots que l'Elysée a commenté la mort d'Idriss Deby. Le président tchadien a succombé à une blessure de guerre. Idriss Deby, 68 ans, dirigeait lui-même les combats de son armée contre une colonne de rebelles infiltrés depuis la Libye. Au pouvoir depuis 30 ans, il venait d'être  réélu pour un sixième mandat. C'était un partenaire important des Occidentaux et des pays du Sahel dans la lutte contre les djihadistes. 

15 min

Les autres titres du journal de 18h

La Russie multiplie les manoeuvres militaires en Mer Noire. Des manœuvres qui préoccupent l'OTAN. Explications d'Eric Biegala.

Publicité

Timide décroissance de l'épidémie de Covid-19 en France. Si l'amélioration se confirme, le gouvernement n'exclut pas de lever les mesures de freinage territoire par territoire. Analyse de Rosalie Lafarge.

Manifestations de policiers devant des tribunaux. Ils sont écœurés par le verdict du procès de l'attaque des policiers de Viry Chatillon.  Reportage à Bordeaux de Clémentine Vergnaud.

39 min