Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait des gestes en votant dans un bureau de vote à Jérusalem le 23 mars 2021 lors de la quatrième élection nationale en deux ans.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait des gestes en votant dans un bureau de vote à Jérusalem le 23 mars 2021 lors de la quatrième élection nationale en deux ans.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait des gestes en votant dans un bureau de vote à Jérusalem le 23 mars 2021 lors de la quatrième élection nationale en deux ans. ©AFP - RONEN ZVULUN
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait des gestes en votant dans un bureau de vote à Jérusalem le 23 mars 2021 lors de la quatrième élection nationale en deux ans. ©AFP - RONEN ZVULUN
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait des gestes en votant dans un bureau de vote à Jérusalem le 23 mars 2021 lors de la quatrième élection nationale en deux ans. ©AFP - RONEN ZVULUN
Publicité
Résumé

Les uns le détestent, les autres l'adulent. Les Israéliens votent surtout aujourd'hui pour ou contre leur premier ministre, à l'occasion des élections législatives.

En savoir plus

"J'espère que c'est la dernière élection" a déclaré Benjamin Netanyahu en allant voter à Jérusalem.  Le premier ministre joue une nouvelle fois son avenir politique avec ces élections législatives, les quatrièmes en moins de deux ans.  Une dizaine de listes de droite, de gauche et du centre concurrencent la liste du Likoud allié aux religieux et à l'extrême-droite. Le dernier succès de Benjamin Netanyahu, c'est  la campagne de vaccination massive qui a permis à la moitié de la population israélienne d'accéder à deux doses de vaccin anti-Covid. Et même les personnes malades du Covid ou placées en quarantaine sont appelées à voter : tout est prévu pour. Reportage de Frédéric Métézeau.

38 min
55 min

Les autres titres du journal

Il n'y a plus qu'un seul gouvernement en Libye.  Le gouvernement parallèle, non reconnu par la communauté internationale, a remis le pouvoir au nouvel exécutif unifié d’Abdelhamid Dbeibah. Explications de Maurine Mercier.

Publicité
10 min

En France, la vaccination va s'ouvrir aux plus de 70 ans ce week-end, et aux enseignants en avril. Les cas de Covid augment dans les écoles. On fait le point avec Hakim Kasmi.

Le dossier de ce journal est consacré au documentaire sur le sexisme des journalistes sportifs diffusé dimanche sur Canal+. Co-réalisée par la journaliste Marie Portolano, elle-même victime d'agression sexuelle durant sa carrière, "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste" fait beaucoup réagir.