La Tamise, ici à Londres, est l'un des neuf fleuves européens analysés pendant six mois, à raison de 2700 échantillons sur 45 sites.
La Tamise, ici à Londres, est l'un des neuf fleuves européens analysés pendant six mois, à raison de 2700 échantillons sur 45 sites.
La Tamise, ici à Londres, est l'un des neuf fleuves européens analysés pendant six mois, à raison de 2700 échantillons sur 45 sites. ©Maxppp - Arnaud Beinat
La Tamise, ici à Londres, est l'un des neuf fleuves européens analysés pendant six mois, à raison de 2700 échantillons sur 45 sites. ©Maxppp - Arnaud Beinat
La Tamise, ici à Londres, est l'un des neuf fleuves européens analysés pendant six mois, à raison de 2700 échantillons sur 45 sites. ©Maxppp - Arnaud Beinat
Publicité
Résumé

La Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire entre mai et novembre, trajectoire et calendrier d'une mission de la Fondation Tara. Ses premières conclusions sont sans appel. Ces fleuves charrient bien des microplastiques, et en quantité.

En savoir plus

Le détail des premiers résultats de l'expédition de la goélette scientifique Tara au long des 4 façades maritimes européennes. La Fondation qui parle également de microplastiques "véritables éponges à polluants" :

Les particules plastiques vont accumuler à leur surface des polluants présents dans les fleuves (pesticides, hydrocarbures, métaux lourds…) et avoir des effets toxiques sur les organismes qui les ingèrent, ralentissant leur croissance, leur reproduction, en perturbant leur métabolisme et leur système hormonal.

Publicité

>> A écouter aussi : Tara sur la piste du plastique, Interception signé Sophie Bécherel et Fabien Gosset, sur France Inter

3 min
58 min

Les autres titres du journal

Reportage à  Paris au coeur de "la plus grande marche de l'histoire de France contre les violences" sexistes, selon le collectif #NousToutes. 

Un détour par l'une des opérations d'un autre collectif au féminin pluriel : les Sardines, qui ne lâchent pas d'une semelle Matteo Salvini, ce soir en campagne en Emilie vue des élections régionales.

Et le combat des parents d’Otto Warmbier, un étudiant américain mort des suites de sa captivité en Corée du Nord.