conférence de presse de Martin Schulz, le chef de file du SPD, le 07/02/2018 à Berlin
conférence de presse de Martin Schulz, le chef de file du SPD, le 07/02/2018 à Berlin ©AFP - BERND VON JUTRCZENKA / DPA
conférence de presse de Martin Schulz, le chef de file du SPD, le 07/02/2018 à Berlin ©AFP - BERND VON JUTRCZENKA / DPA
conférence de presse de Martin Schulz, le chef de file du SPD, le 07/02/2018 à Berlin ©AFP - BERND VON JUTRCZENKA / DPA
Publicité

L'imbroglio politique allemand se poursuit. On croyait se dessiner un gouvernement après l'accord de coalition mais le chef de la diplomatie désigné démissionne. Le chef de file du SPD Martin Schulz n'a pas résisté à la pression de sa base militante. Précisions de Pascal Thibault de RFI.

Un message pacifiste à la cérémonie d'ouverture des JO 2018 à Pyongchang en Corée du Sud.  Coup de projecteur sur une équipe de Corée réunifiée mais dans la petite ville de montagne, la participation des nords-coréens ne fait pas l'unanimité. Reportage de Frédéric Ojardias dans un instant.  

En France Jean-Marie Le Pen s'accroche. L'ex Président du Front National reste exclu du parti mais il en conserve la présidence d'honneur après un jugement en appel. Il compte bien venir mettre son grain de sel à l'important congrès qui se prépare en mars va nous dire Delphine Boulle.

Publicité

Les intempéries en Ile de France. Il y aurait actuellement 128 mineurs étrangers en danger dans la capitale. Plusieurs avocats ont adressé un signalement hier au Procureur de la République de Paris afin de leur trouver une solution. Précisions à suivre de Mélanie Juvet.   

Et puis l'enquête du journal de 18h. Pourquoi le rugby n'est pas épargné par le dopage ?  Enquête signé Sylvain Tronchet.

L'équipe