Un gardien examine une cellule de la prison de Sequedin, près de Lille. (26/04/19)
Un gardien examine une cellule de la prison de Sequedin, près de Lille. (26/04/19)
Un gardien examine une cellule de la prison de Sequedin, près de Lille. (26/04/19) ©AFP - DENIS CHARLET
Un gardien examine une cellule de la prison de Sequedin, près de Lille. (26/04/19) ©AFP - DENIS CHARLET
Un gardien examine une cellule de la prison de Sequedin, près de Lille. (26/04/19) ©AFP - DENIS CHARLET
Publicité
Résumé

L'Observatoire international des prisons dénonce les violences commises sur les détenus par des surveillants et le règne de l'omerta. Réponse de l'administration pénitentiaire : les violences entre détenus et contre les personnels sont beaucoup plus fréquentes.

En savoir plus

Un rapport qui veut briser le silence, et mettre fin à l'impunité. L'observatoire international des prisons a enquêté sur les violences commises sur des détenus par des surveillants pénitentiaires. Il a reçu près de deux cents signalements, faisant état de coups et d'humiliations. L'OIP dénonce "un système qui permet à ces violences de se perpétuer, quand bien même elles resteraient le fait d'un petit nombre", "un système sur lequel repose une chape de plomb".

Les autres titres du journal de 18 heures

Le plan social de General Electric doit être amélioré, déclare Bruno Le Maire. Le ministre de l'Economie s'est rendu à Belfort pour apporter son soutien aux salariés, qui l'ont hué à son arrivée.

Publicité

A Khartoum, les forces soudanaises ont violemment dispersé les manifestants qui campaient depuis des semaines devant le commandement général de l'Armée. Il y aurait au moins treize morts.

10 min

Accueil royal pour Donald Trump à Londres. Le président américain est en visite d'Etat pour trois jours au Royaume-Uni.